Ste Tatienne
12 janvier

On lit au début du Martyrologe Romain de ce jour :


À Rome, sainte Tatienne martyre. Sous l’empereur Alexandre, elle fut déchirée avec des ongles et des peignes de fer, exposée aux bêtes, jetée dans le feu, sans en ressentir aucun mal ; enfin frappée par le glaive, elle s’envola au Ciel.

1178

Les Grecs font aussi mention de sainte Tatienne dans leur Ménologe, où son martyre se trouve ainsi raconté :

« Combat de sainte Tatienne, diaconesse et martyre de l’ancienne Rome, laquelle, sous le règne d’Alexandre, ayant été menée devant le président, fut conduite dans un temple où par ses prières elle fit tomber les idoles et les brisa par terre.

« Aussitôt on la frappe, on lui déchire les paupières avec des ongles de fer ; ensuite, l’ayant suspendue, on lui laboure les chairs avec des peignes de fer ; puis, on lui dépouille la tête à vif ; enfin, on lui fait subir l’épreuve du feu et des bêtes féroces, et comme elle en est respectée, on l’envoie au Ciel en lui tranchant la tête. »

C’était l’an 226, saint Urbain Ier étant pape et Alexandre Sévère empereur.

Son attribut est l’épée ou le glaive.


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|