S. Vital et S. Agricola
4 novembre

À Bologne, dit le Martyrologe Romain, les saints Martyrs Vital et Agricola, dont le premier avait été serviteur du second et devint par le martyre son compagnon et son collègue sous Dioclétien en 304. Les persécuteurs épuisèrent sur lui tous les genres de supplices, tellement qu’il ne resta plus une place saine sur son corps ; ces tourments il les supporta avec constance et rendit à Dieu son esprit dans la prière.

Saint Agricola fut crucifié. La translation des reliques de ces saints se fit en la présence de saint Ambroise qui dit avoir réuni les clous du saint Martyr, son sang glorieux et la croix de son supplice et les avoir déposés sous les saints autels.


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|