S. Fortunat (Venance)
14 décembre
Saint Venance Fortunat écrivant pour la reine sainte Radegondeun poème qu
Saint Venance Fortunat écrivant pour la reine sainte Radegonde
un poème qu'il dédie à la sainte Croix dont les reliques viennent d'arriver de Constantinople.

1107

Ce lettré dévot quitte sa patrie, l’Italie, et sa ville, Ravenne, encore capitale de l’empire d’Occident, pour aller en Gaule se recueillir sur les tombeaux des Saints qu’il admire.

Il passe par Metz où le roi Sigebert le reçoit, à Tours où repose le corps de saint Martin et arrive à Poitiers pour prier sur la tombe de saint Hilaire. La reine sainte Radegonde séduite par sa piété, sa science et sa doctrine, en fait son secrétaire, tandis qu’elle vit depuis dix ans dans le monastère qu’elle a fondé et nommé de la Sainte-Croix (avec des reliques de la vraie Croix rapportées de Constantinople).

Il devient ensuite prêtre puis évêque de Poitiers.

Quand on compare son œuvre à celle de saint Grégoire de Tours, son contemporain, on reste étonné par la poésie de ses hymnes : le Pange Lingua ou encore le Vexilla Regis.

Il meurt en l’an 600, saint Grégoire le Grand étant Pape et Thierry II roi de France.


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|