S. Tharsicius
15 août

  • On lit au Martyrologe romain de ce jour :

    À Rome, sur la voie Appienne, saint Tharsicius Acolyte. Rencontré par des païens, tandis qu’il portait le Sacrement du Corps du Christ, ceux-ci lui demandèrent ce qu’il tenait, mais il jugea indigne de livrer des perles à des pourceaux : il fut alors frappé à coups de bâton et de pierres, jusqu’à ce qu’il eût rendu l’esprit.

    Ces sacrilèges agresseurs l’ayant ensuite fouillé, ne trouvèrent rien du Sacrement du Christ, ni dans ses mains ni dans ses vêtements. Les Chrétiens recueillirent le corps du Martyr et l’inhumèrent avec honneur dans le cimetière de Callixte.

  • Le Pape Saint Étienne Ier (fête le 2 août) confia au jeune Acolyte saint Tharsicius le soin de porter la Communion aux prisonniers romains condamnés au cirque.

1475

La vie développée de ce Saint sera prête pour sa prochaine fête !

(Si Dieu veut, bien sûr…)

Sauf si vous nous faites l’honneur de nous en demander des détails… Veuillez cliquer ici s’il-vous-plaît : voir Martyrologe #90-4


Mardi 2 juin 2020
Mardi de PENTECÔTE
Octave de 1re classe
Temps de la Pentecôte



Oraison - collecte
Nous Vous en supplions, Seigneur, que la vertu du Saint-Esprit nous assiste, qu’elle purifie nos cœurs avec mansuétude, et qu’elle les protège contre toute adversité. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du même Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
L’Exorciste Pierre, mis en prison, sous l’empereur Dioclétien, convertit son geôlier et toute sa famille, et les amena au Prêtre Marcellin qui les baptisa. Le juge Sérénus les fit alors comparaître tous deux devant lui et ils rendirent témoignage à Jésus-Christ. Ils furent alors condamnés à mort et après d’atroces supplices eurent la tête tranchée vers l’an 303.

Possédant les prémices de l’Esprit-Saint, ils gémissaient dans l’attente de l’adoption des enfants de Dieu et leurs souffrances n’eurent aucune proportion avec la gloire qui éclate maintenant en eux. Ces deux saints sont mentionnés au Canon de la Messe.

Nous avons vu qu’on fait la Station le samedi de la 2e semaine de Carême, dans le sanctuaire qui leur est dédié à Rome.


Saint Érasme, Évêque, l’un des quatorze Saints Auxiliaires, vécut dans les solitudes du Liban. Cruellement martyrisé à Antioche et en Illyrie, sous les empereurs Dioclétien et Maximien, il obtint la glorieuse palme du martyre à Formiæ en Campanie.

Saint Benoît avait une grande dévotion à Saint Érasme. On le représente avec un treuil autour duquel sont enroulés des intestins. Il est invoqué pour les maux d’entrailles.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Suivons avec ferveur les exemples de courage et de fermeté de ces saints martyrs, dont les mérites font notre joie.

Méditation du jour
Regarder Jésus !  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|