S. Saturnin, ou S. Sernin, 1er Évêque de Toulouse
29 novembre
Martyre de saint Saturnin, premier Évêque de Toulouse, devant le Capitole, l
Martyre de saint Saturnin, premier Évêque de Toulouse, devant le Capitole, l'an 70.

1032

Saint Saturnin était l’un des compagnons de saint Denys l’Aréopagite ; il le suivit en Gaule après avoir été en Palestine le disciple de saint Jean-Baptiste puis l’un des soixante-douze disciples de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Il évangélisa le Languedoc, la Gascogne et les contrées limitrophes de l’Espagne. Persécuté d’abord à Carcassonne et divinement arraché à ses bourreaux, il se rendit à Toulouse, où il bâtit une petite église près du Capitole, passa ensuite à Pampelune, revint à Eauze, dans la Gascogne, puis retourna à Tolède, où il opéra de grands miracles.

C’est là qu’il apprit que les Toulousains s’étaient soulevés contre son disciple saint Papoul et l’avaient massacré ; il accourt et relève le courage des fidèles. Mais comme il passait chaque soir devant le Capitole, où était un temple de Jupiter, sa présence rendit muets les oracles des dieux.

Les prêtres de Jupiter se saisirent de lui, le lièrent par les pieds à un taureau qu’on rendit furieux. Le taureau s’élance du Capitole à travers les rues, brise le crâne du saint Évêque et déchire en pièces son corps vénérable. C’était l’an 70, saint Lin étant pape et Vespasien empereur.

De saintes femmes le recueillirent et l’ensevelirent sur le lieu de son supplice, où plus tard il fut retrouvé par son successeur saint Hilaire.

Saint Saturnin est le titulaire de la cathédrale et le patron de la ville de Toulouse.

Premier timbre-poste d’une série de cinq cathédrales de France
émis par l’administration française en 1947
La cathédrale-basilique Saint-Sernin (S.-Saturnin) de Toulouse.
La cathédrale-basilique Saint-Sernin (S.-Saturnin) de Toulouse.

Mardi 26 janvier 2021
S. Polycarpe,

évêque et martyr
2e classe

Temps après l’Épiphanie



Oraison - collecte
Ô Dieu, qui nous donnez chaque année un nouveau sujet de joie par la solennité de Votre Martyr et Pontife, le bienheureux Polycarpe, accordez-nous, dans Votre miséricorde, de pouvoir ressentir les effets de la protection de celui dont nous célébrons la naissance. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Polycarpe, disciple de l’Apôtre saint Jean, fut par lui revêtu de la plénitude du sacerdoce et nommé Évêque de Smyrne. Dans une lettre qu’il écrit aux Philippiens, il cite la première Épître de son Maître, dont la liturgie nous fait lire aujourd’hui un passage. « Quiconque, déclare-t-il après saint Jean, ne confesse pas que le Christ est venu dans la chair est un antéchrist ».


Il revendique pour Jésus la réalité de Son titre de Fils de Dieu contre les hérétiques de son temps qui affirmaient que l’Incarnation du Verbe n’était qu’apparente.


Un jour que l’hérétique Marcion lui demandait s’il le connaissait, le saint Évêque lui répondit « qu’il le connaissait pour le fils aîné de Satan ». Et l’Épître d’aujourd’hui établit le moyen de distinguer « les fils de Dieu, de ceux qui sont les fils du diable ». Ceux qui, comme le Christ, aiment leurs frères, et, comme Lui, donnent pour eux leur vie, sont de Dieu. C’est ce que fera saint Polycarpe.


Victime de la persécution qui sévit sous l’empereur Commode, il rendit témoignage au Christ en acceptant le martyre. Il fut livré aux flammes au milieu de l’amphithéâtre, puis frappé d’un coup d’épée, en l’an 166. Il était âgé de 86 ans.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Comme saint Polycarpe, tâchons de porter beaucoup de fruits (signification du nom Polycarpe), en aimant notre prochain pour l’amour de Jésus.

Méditation du jour
Que rien, pas même la mort, ne soit capable de vous faire offenser Dieu  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|