S. Saturnin, 1er Évêque de Toulouse
29 novembre
Martyre de saint Saturnin, premier Évêque de Toulouse, devant le Capitole, l
Martyre de saint Saturnin, premier Évêque de Toulouse, devant le Capitole, l'an 70.

1032

Saint Saturnin était l’un des compagnons de saint Denys l’Aréopagite ; il le suivit en Gaule après avoir été en Palestine le disciple de saint Jean-Baptiste puis l’un des soixante-douze disciples de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Il évangélisa le Languedoc, la Gascogne et les contrées limitrophes de l’Espagne. Persécuté d’abord à Carcassonne et divinement arraché à ses bourreaux, il se rendit à Toulouse, où il bâtit une petite église près du Capitole, passa ensuite à Pampelune, revint à Eauze, dans la Gascogne, puis retourna à Tolède, où il opéra de grands miracles.

C’est là qu’il apprit que les Toulousains s’étaient soulevés contre son disciple saint Papoul et l’avaient massacré ; il accourt et relève le courage des fidèles. Mais comme il passait chaque soir devant le Capitole, où était un temple de Jupiter, sa présence rendit muets les oracles des dieux.

Les prêtres de Jupiter se saisirent de lui, le lièrent par les pieds à un taureau qu’on rendit furieux. Le taureau s’élance du Capitole à travers les rues, brise le crâne du saint Évêque et déchire en pièces son corps vénérable. C’était l’an 70, saint Lin étant pape et Vespasien empereur.

De saintes femmes le recueillirent et l’ensevelirent sur le lieu de son supplice, où plus tard il fut retrouvé par son successeur saint Hilaire.

Saint Saturnin est le titulaire de la cathédrale et le patron de la ville de Toulouse.

Premier timbre-poste d’une série de cinq cathédrales de France
émis par l’administration française en 1947
La cathédrale-basilique Saint-Sernin de Toulouse.
La cathédrale-basilique Saint-Sernin de Toulouse.

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|