S. Jean-Baptiste de Rossi
23 mai

  • On lit au Martyrologe romain de ce jour :

    À Rome, saint Jean-Baptiste de Rossi, prêtre et confesseur, remarquable par sa patience et sa charité dans l’évangélisation des pauvres.

1420

Saint Jean-Baptiste de Rossi naquit le 23 février 1698 à Voltaggio, Innocent XII étant Pape, Léopold Ier empereur et Louis XIV roi de France dans le diocèse de Gênes, vint à Rome à l’âge d’environ 13 ans et passa dans la ville sainte le reste de sa glorieuse existence.


Ordonné Prêtre en 1721 et nommé chanoine de la basilique de Sainte-Marie in Cosmédin, il ne cessa durant quarante ans de se livrer aux travaux du ministère apostolique afin de gagner le plus grand nombre possible d’âmes à Dieu.


Son zèle se proposa surtout le bien spirituel des pauvres et des ignorants, en un mot de la classe la plus délaissée. C’est pourquoi on le vit s’associer à toutes les œuvres pies dont le but était précisément de moraliser ces membres si dignes d’intérêts du corps mystique de l’Église ; il en fonda lui-même de nouvelles et partout et toujours il se distingua par une charité que rien ne pouvait refroidir, par une humanité sans égale et par une constance à toute épreuve.


C’est après avoir de la sorte arrosé de ses sueurs le champ de l’Église, ramené dans les voies du salut un nombre prodigieux de brebis égarées et répandu sur son passage la bonne odeur des vertus de Jésus-Christ que notre Bienheureux mourut de la mort des justes le 23 mai 1764, Clément XIII étant Pape, François Ier empereur et Louis XV roi de France, âgé de 66 ans et 3 mois.


Dimanche 25 septembre 2022
16e dimanche après la Pentecôte
En France :
Solennité de Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus patronne seconde de la France

2e classe
Temps après la Pentecôte

S. Firmin,

premier évêque d’Amiens et martyr


S. Nicolas de Flüe,

Patron céleste de la Suisse


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
En France : Solennité de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face :


Seigneur, qui avez dit : Si vous ne devenez semblables à des petits enfants, vous n’entrerez point dans le royaume des Cieux ; donnez-nous, nous Vous en supplions, de suivre et d’imiter l’humilité et la simplicité de la bienheureuse Vierge Thérèse, afin d’obtenir avec elle les récompenses éternelles. Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

et mémoire du 16e dimanche après la Pentecôte :


Nous Vous en prions, Seigneur, que Votre grâce nous prévienne et nous accompagne toujours, et qu’elle nous donne d’être sans cesse appliqués aux bonnes œuvres. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Le père et la mère de saint Firmin, qui étaient des plus riches et des plus considérables de la ville de Pampelune, en Espagne, à la fin du Ier siècle, furent convertis à la Foi par saint Honestus, prêtre de Toulouse, et disciple de saint Saturnin.


Convaincus que de la première éducation dépend ordinairement le reste de la vie, ils mirent leur fils entre les mains de ce saint ecclésiastique, aussi distingué par sa science que par ses vertus, afin qu’il le formât de bonne heure à la piété.


Saint Honorat, successeur de saint Saturnin à Toulouse, sacre saint Firmin évêque pour évangéliser les païens.

L’évêque missionnaire parcourut les Gaules, puis fixa son siège à Amiens.

Ses succès lui obtiennent d’avoir la tête tranchée. C’était dans les premières années du IIe siècle.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Remerciez Dieu du don de la Foi, qu’Il vous a accordé de préférence à tant d’autres.

Méditation du jour
De l’amour fraternel  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|