S. Bénigne
20 novembre
Saint Bénigne, devant l
Saint Bénigne, devant l'autel des offrandes aux idoles, implore Dieu,
et les statues des faux dieux partent en fumée.

1539

Saint Bénigne était prêtre et disciple de saint Polycarpe, Évêque de Smyrne et disciple de saint Jean l’Apôtre et Évangéliste. Il vint de l’Orient en Gaule pour y prêcher l’Évangile. Il évangélisa d’abord Autun, puis Langres et enfin Dijon, avec des fruits admirables.

Le préfet Aurélien, étant venu à Dijon, fit arrêter saint Bénigne, afin de ruiner de si heureux commencements. Saint Bénigne fut torturé de mille manières, roué de coups de nerfs de bœuf et enfermé dans une prison pendant six jours avec des chiens affamés, qui ne lui firent aucun mal. Le tyran furieux le fit transpercer d’un coup de lance, et saint Bénigne scella ainsi de son sang la vérité de sa prédication. Son martyre eut lieu vers l’an 170, saint Soter étant pape et Marc-Aurèle empereur romain.

D’après saint Grégoire de Tours, on craignait que le grand sarcophage considéré comme le tombeau de saint Bénigne renfermât seulement le corps d’un païen. Mais le Martyr apparut et raconta sa vie et son martyre à saint Grégoire de Langres, qui, convaincu de l’authenticité des reliques, déposa le sarcophage dans une crypte et fit élever au-dessus une grande basilique.


Mardi 18 décembre 2018
de la Férie (de l’Avent)
2e classe
Temps de l’Avent



Oraison - collecte
Nous Vous en supplions, Seigneur, tendez Votre oreille à nos prières, et éclairez les ténèbres de notre esprit par la grâce de Votre visite. Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. 
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Gatien, disciple des Apôtres, fut envoyé, dans les Gaules à Tours, dans le même temps que saint Trophime à Arles, saint Martial à Limoges, saint Saturnin à Toulouse, saint Denis à Paris, saint Paul à Narbonne, saint Austremoine en Auvergne, au Ier siècle, par le souverain Pontife.


Comme saint Ursin, l’apôtre du Berry, saint Gatien, l’apôtre de la Touraine, mourut en paix, tandis que les premiers missionnaires de l’Évangile expirèrent tous ou presque tous dans les supplices. Il fut enseveli dans le cimetière chrétien, au lieu où s’éleva plus tard l’église de Notre-Dame-la-Pauvre, appelée depuis, à cause de son précieux trésor, Notre-Dame-la-Riche. Saint Martin le fit transporter dans l’église cathédrale.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ne vous contentez pas de croire à l’Évangile, conformez-y votre vie, inspirez-vous constamment de ses maximes.


Méditation du jour
La louange divine  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|