Vendredi des Quatre-Temps
de PENTECÔTE
« Les Grandes Heures d’Anne de Bretagne » (1508)
Les Apôtres et les disciples entourant la Sainte Vierge lors de l
Les Apôtres et les disciples entourant la Sainte Vierge lors de l'effusion du Saint-Esprit à la Pentecôte.

368

La Station en ce jour se faisait, à Rome, dans le sanctuaire des Douze Apôtres qui constituèrent l’Église naissante que « le Saint-Esprit consuma dans les flammes de Son divin amour » et dont Il est l’âme.

L’abondance des fruits de la terre, que l’Église demande à Dieu en cette saison d’été qui commence, est une figure de l’affluence des biens spirituels que l’Esprit-Saint apporte en ces jours à nos âmes. Aussi la liturgie mettait-elle sur les lèvres de ses enfants nouvellement nés par le baptême des chants de louange à Dieu, et à l’Esprit du Seigneur si bon et si doux à notre égard.

L’Évangile nous montre les prodiges que Jésus opéra par la vertu du Saint-Esprit en guérissant les malades et plus spécialement le paralytique auquel Il remit ses péchés en même temps qu’Il lui rendait la santé.

L’Église formée par le Saint-Esprit imite spécialement en ces jours le divin Maître, car aux jours de la Pentecôte elle reçoit en abondance Celui qui est « la rémission des péchés » et elle exerce le pouvoir que Jésus lui a donné lorsqu’Il lui a dit en la personne des Apôtres : « Recevez le Saint-Esprit, ceux à qui vous remettrez le Saint-Esprit, il leur sera remis ». Demandons à l’Esprit-Saint de venir en aide à notre faiblesse, en nous protégeant contre les attaques de nos ennemis.


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|