Ste Praxède
21 juillet

La fête de saint Pie Ier, le 11 juillet, nous a rappelé le souvenir de sainte Pudentienne et de sa sœur sainte Praxède, qui mirent toutes deux leur maison à la disposition de ce saint Pontife. La première apparaît dans le Cycle le 19 mai sous le règne de Jésus ressuscité, et la seconde en ce jour, sous celui du Saint-Esprit. Le mardi de la 3e semaine de Carême, on fait à Rome la station au titre de sainte Pudentienne, le Lundi Saint à celui de sainte Praxède, Cette Sainte, fille du sénateur romain Pudens, consacra à Dieu sa virginité, et se dépouilla de ses grands biens, au profit des pauvres et de l’Église. Elle acquit à ce prix le trésor et la perle précieuse du royaume céleste. Les cérémonies du culte, qui se célébraient dans son palais, attirèrent l’attention des païens. Ils y firent une descente et arrêtèrent beaucoup de Chrétiens qui furent mis à mort. Elle mourut sous Antonin, au IIe siècle, après avoir demandé à Dieu de l’arracher au spectacle de si grands malheurs. On déposa son corps auprès de celui de son père et de sa sœur, dans le cimetière de son aïeule Priscille.

Célébrons avec joie la fête de la bienheureuse Vierge Paxède, afin d’y puiser les sentiments d’une tendre dévotion.

1953

Voir au 19 mai sainte Pudentienne, sa sœur.


Samedi 11 juillet 2020
de la Sainte Vierge
4e classe
Temps après la Pentecôte

Mémoire de S. Pie Ier,

pape et martyr



Oraison - collecte
Accordez, Seigneur, à Vos serviteurs, de jouir toujours de la santé de l’âme et du corps, et, par l’intercession de la bienheureuse Marie, toujours Vierge, donnez-nous, d’être délivrés des tristesses du temps présent et de goûter les joies de l’Éternité. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.


Mémoire de saint Pie Ier, pape et martyr :


Pasteur éternel, considérez avec bienveillance Votre troupeau, et gardez-le d’une protection constante par Votre bienheureux Martyr et Souverain Pontife Pie, que Vous avez constitué pasteur de toute l’Église. Nous vous le demandons par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Le Cycle liturgique nous fait honorer aujourd’hui un saint que « Dieu oignit de Son huile sainte », et qu’Il revêtit de la plénitude de Son sacerdoce, en le faisant monter, en 142, après saint Hygin, sur le trône pontifical.


Il ordonne que la fête de la Résurrection ne se célébrerait qu’un Dimanche qui devint dès lors le centre et le roi de tous les autres dimanches, lesquels ne sont, au cours de l’année, que comme un écho de Pâques.

Ce fut lui qui établit un Baptistère dans la maison que sainte Pudentienne et sainte Praxède mirent à sa disposition, et où leur aïeul le sénateur Pudens avait déjà accueilli saint Pierre (sainte Pudentienne). Des Thermes de Novatus, adjacents à la maison de Pudens, il fit une église titulaire où a lieu la station du mardi de la 3e semaine de Carême. À cause de sa prééminence sur les autres Titres, comme demeure du Souverain Pontife, il la dédia sous le Titre de Pasteur.


Pour remplir l’office de bon pasteur, il ne craignit pas de renoncer à sa propre vie, et répandit son sang pour ses brebis et pour le Christ, Pasteur suprême. Il reçut en même temps que la couronne du martyre la couronne de Vie que Dieu a promise à ceux qui L’aiment, et fut enseveli en 157 au Vatican.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ayez une confiance invincible dans la puissance d’une prière bien faite.

Méditation du jour
À chaque jour suffit son mal  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|