S. Laurent (Vigile)
9 août

2263

La Basilique Saint-Laurent hors les Murs, où reposent les restes du glorieux diacre, est la cinquième église patriarcale de Rome.


Avec Saint-Jean-de-Latran, Saint-Pierre, Sainte-Marie-Majeure et Saint-Paul-hors-les-Murs, elle est, en effet, l’une des cinq basiliques majeures où seul le Pape célèbre au Maître-Autel, afin de montrer que sa juridiction s’étend sur toutes les Églises de Jérusalem, d’Alexandrie, d’Antioche et de Constantinople.



    • VIGILES :

      Dans l’Ancien Testament, figure et annonce du Nouveau Testament, des règles liturgiques précises étaient respectées. Ainsi, un Office nocturne était en usage dans les synagogues. Les premiers Chrétiens y assistèrent jusqu’à leur séparation d’avec les Juifs. Ils en conservèrent alors la coutume, en y ajoutant la liturgie eucharistique. Un autre motif les y détermina : Notre-Seigneur ayant apparu aux Apôtres le dimanche après Sa résurrection, et ayant dit qu’Il viendrait nous surprendre pendant la nuit comme un voleur, on se préparait à Sa venue par une veillée de prières dans la nuit du samedi au dimanche.


      Des vigiles préparatoires précédèrent bientôt les fêtes du Sauveur et les anniversaires des Martyrs, puis des vigiles stationnaires et celle du samedi des Quatre-Temps. L’Église romaine ne conserva que les plus anciennes vigiles, qui ne sont pas toutes jeûnées.


  • Jeudi 15 novembre 2018
    S. Albert le Grand,

    évêque, confesseur

    et docteur de l’Église
    3e classe

    Temps après la Pentecôte



    Oraison - collecte
    Ô Dieu, qui avez rendu grand le bienheureux Albert Votre Pontife et Docteur, par la subordination de la sagesse humaine à la Foi divine ; donnez-nous, nous Vous en supplions, que nous nous attachions aux traces de son magistère, pour jouir ainsi au Ciel de la lumière parfaite. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
    Ainsi soit-il

    Vie du Saint du jour
    Saint Albert, Suève d’origine, fut, dès l’enfance très dévot à la bienheureuse Vierge Marie. Décidé à entrer dans l’Ordre des Prêcheurs, il se laissa gagner par les artifices du démon et il y avait renoncé quand le bienheureux Jourdain de Saxe réussit à le ramener définitivement à sa vocation.


    Il étudia la philosophie à Cologne puis l’enseigna à Paris, où il devint un des maîtres les plus célèbres de l’université. Revenu à Cologne, il eut pour élève saint Thomas d’Aquin.


    Urbain IV le nomma évêque de Ratisbonne. Il combattit les erreurs de Guillaume de Saint-Amour. Il mourut à Cologne en 1280. Pie XI le canonisa et le déclara en 1931 Docteur de l’Église universelle.


     voir la grande vie du Saint


    Résolution pratique du jour
    Il faut que tout nous élève à Dieu, que tout nous révèle Sa présence et Son amour : une fleur, un grain de sable, le bruit du jour, le repos de la nuit, tout en un mot.

    Méditation du jour
    L’action de saint Albert le Grand  suite

    |Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|