S. Laurent (Vigile)
9 août

2263

La Basilique Saint-Laurent hors les Murs, où reposent les restes du glorieux diacre, est la cinquième église patriarcale de Rome.


Avec Saint-Jean-de-Latran, Saint-Pierre, Sainte-Marie-Majeure et Saint-Paul-hors-les-Murs, elle est, en effet, l’une des cinq basiliques majeures où seul le Pape célèbre au Maître-Autel, afin de montrer que sa juridiction s’étend sur toutes les Églises de Jérusalem, d’Alexandrie, d’Antioche et de Constantinople.



    • VIGILES :

      Dans l’Ancien Testament, figure et annonce du Nouveau Testament, des règles liturgiques précises étaient respectées. Ainsi, un Office nocturne était en usage dans les synagogues. Les premiers Chrétiens y assistèrent jusqu’à leur séparation d’avec les Juifs. Ils en conservèrent alors la coutume, en y ajoutant la liturgie eucharistique. Un autre motif les y détermina : Notre-Seigneur ayant apparu aux Apôtres le dimanche après Sa résurrection, et ayant dit qu’Il viendrait nous surprendre pendant la nuit comme un voleur, on se préparait à Sa venue par une veillée de prières dans la nuit du samedi au dimanche.


      Des vigiles préparatoires précédèrent bientôt les fêtes du Sauveur et les anniversaires des Martyrs, puis des vigiles stationnaires et celle du samedi des Quatre-Temps. L’Église romaine ne conserva que les plus anciennes vigiles, qui ne sont pas toutes jeûnées.


  • Lundi 20 mai 2019
    S. Bernardin de Sienne,

    confesseur
    3e classe

    Temps Pascal



    Oraison - collecte
    Seigneur Jésus, qui avez accordé au bienheureux Bernardin, Votre Confesseur, un très ardent amour pour Votre nom, nous Vous supplions, par ses mérites, et son intercession, de daigner, dans Votre bonté, répandre en nous l’esprit de Votre charité : Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
    Ainsi soit-il

    Vie du Saint du jour
    En cette époque de l’année où Jésus par Son triomphe a réalisé Son nom de Sauveur, le Cycle liturgique nous fait célébrer la fête de saint Bernardin qui fut embrasé « du très ardent amour de ce divin Nom ».


    Issu d’une noble famille de Sienne, Bernardin renonça à tous ses biens. Il garda intacte sa chasteté, malgré les dangers auxquels l’exposait la rare beauté de ses traits. L’Église lui applique ces paroles de nos Saints Livres : « Il a pu violer le Commandement de Dieu, et il ne l’a point violé ». « Ne mettant point son espérance dans l’argent et les trésors » il quitta tout pour suivre le Christ , et entra dans l’Ordre de saint François dont il est l’une des gloires.

    Parcourant les villes et les villages, il prêchait partout le Nom de Jésus et opérait de la sorte de nombreux miracles. Saint Pierre Célestin lui apparut pour l’avertir de sa fin prochaine qui survint la veille de l’Ascension, en l’an 1444.


    Demandons à Dieu, par l’intercession et les mérites de saint Bernardin, de nous donner un grand amour pour le Nom de Jésus et de répandre par là en nous la flamme de Sa divine Charité.


     voir la grande vie du Saint


    Résolution pratique du jour
    Vouez à la sainte Vierge un amour tendre, constant et pratique.

    Méditation du jour
    Prenez courage  suite

    |Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|