Méditation du jour
S. Barnabé,

Apôtre - 11 juin

En toute chose, Dieu ne considère que notre avantage ”

Voulez-vous, Chrétiens, voulez-vous être persuadés que dans tout ce que Dieu permet, que dans tout ce qui vous arrive, Il n’a en vue que vos véritables avantages, que votre bonheur éternel ?

Faites un moment de réflexion sur tout ce qu’Il a fait pour vous.

Vous êtes maintenant dans l’affliction ;

  • songez que celui qui en est l’auteur est Celui même qui a voulu passer toute Sa vie dans les douleurs pour vous en épargner d’éternelles ;

  • que c’est Celui dont l’Ange est toujours à vos côtés, veillant par Son ordre sur toutes vos voies, et s’appliquant à détourner tout ce qui pourrait blesser votre corps ou souiller votre âme ;

  • songez que Celui qui vous expose à cette peine est Celui qui, sur nos autels, prie sans cesse et Se sacrifie mille fois le jour pour expier vos crimes et pour apaiser le courroux de Son Père à mesure que vous L’irritez ;

  • que c’est Celui qui vient à vous avec tant de bonté dans le Sacrement de l’Eucharistie, Celui qui n’a point de plus grand plaisir que de converser avec vous, que de S’unir à vous.

    Quelle ingratitude, après de si grandes marques d’amour, de se défier encore de Lui, de douter si c’est pour nous faire du bien ou pour nous nuire, qu’Il nous visite !


    (R.P. Jean-Baptiste Saint-Jure, s.j.)


  • Dimanche 26 mai 2024
    LA SAINTE TRINITÉ
    1re classe
    Temps après la Pentecôte

    S. Philippe Néri,

    confesseur



    Oraison - collecte
    Dieu tout-puissant et éternel, qui, dans la confession de la vraie Foi, avez donné à Vos serviteurs de reconnaître la gloire de l’éternelle Trinité, et d’adorer une parfaite Unité en Votre majesté souveraine ; faites, nous Vous en supplions, qu’affermis par cette même Foi, nous soyons constamment munis contre toutes les adversités. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
    Ainsi soit-il

    Vie du Saint du jour
    Saint Philippe, né à Florence au XVIe siècle, quitta tout pour servir le divin Maître, et fonda la Congrégation de l’Oratoire. L’Esprit-Saint l’avait enflammé d’un tel amour de Dieu que les palpitations de son cœur lui brisèrent deux côtes.


    Il passait des nuits entières dans la contemplation des choses célestes et « l’Esprit de vérité » lui enseigna la vraie sagesse. Ses entretiens avec Jésus le comblaient d’une telle joie qu’il s’écriait : « Assez, Seigneur, assez ».

    Il aimait les jeunes gens : « Amusez-vous, leur disait-il, mais n’offensez pas Dieu ». Il mourut en 1595, en la fête du Saint-Sacrement.


     voir la grande vie du Saint


    Résolution pratique du jour
    Comme saint Philippe, courons le cœur dilaté d’une sainte et amoureuse joie, dans la voie des commandements de Dieu.

    Méditation du jour
    Sachez vivre de la vie intérieure au milieu des occupations extérieures  suite

    |Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|