Méditation du jour
- 23 avril
Faire un acte d’abandon

pour mieux se placer

sous le regard et la volonté de Dieu ”

Mon Dieu, je crois à Votre infinie bonté, non seulement à cette bonté qui embrasse le monde, mais à cette bonté particulière et toute personnelle qui aboutit à cette misérable créature que je suis et qui dispose tout pour son plus grand bien.


Et c’est pourquoi, Seigneur, même quand je ne vois pas, quand je ne comprends pas, quand je ne sens pas, je crois que l’état où je me trouve et tout ce qui m’arrive est l’œuvre de Votre amour ; et de toute ma volonté, je le préfère à tout autre état, qui me serait plus agréable, mais qui me viendrait moins de Vous.


Je me mets entre Vos mains ; faites de moi ce qu’il Vous plaira, ne me laissant que la consolation de Vous obéir.


(100 jours d’indulgence pour chaque récitation, avec une indulgence plénière une fois par mois pour ceux qui récitent cette prière chaque jour. Benoît XV, à Rome le 6 décembre 1915.)


Mardi 18 février 2020
de la Férie
4e classe
Temps de la Septuagésime

Mémoire de S. Siméon,

évêque et martyr




Oraison - collecte
Ô Dieu, qui voyez que nous ne nous confions en aucune de nos œuvres, accordez-nous, dans Votre bonté, d’être fortifiés contre tous les maux, grâce à la protection du Docteur des Gentils. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de saint Siméon, évêque et martyr :


Dieu tout-puissant, regardez notre faiblesse ; et parce que le poids de nos péchés nous accable, fortifiez-nous par la glorieuse intercession du bienheureux Siméon Votre Martyr et Pontife. Nous vous le demandons par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour

Saint Siméon, fils de Cléophas et de cette Marie si intimement unie par les liens du sang à la Sainte Vierge qu’on l’appelait sa sœur, « fut oint de l’huile sainte » et nommé Évêque de Jérusalem après l’Apôtre saint Jacques le Mineur.


Disciple du Christ qu’il avait connu, il fut arrêté pour ce motif et mis en croix.

Malgré ses 120 ans, ce saint vieillard supporte ce rude supplice avec constance et reçut la couronne de Vie que Dieu prépare à ceux qui L’aiment. Son martyre eut lieu en l’an 106.


Comme saint Siméon, soyons unis à Jésus en mourant à nos péchés en ce saint temps de pénitence.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ayez une grande reconnaissance envers Dieu, qui vous a prédestiné à la Foi catholique.

Méditation du jour
Méditez sur le rôle des Apparitions de la Sainte Vierge, et demandez la grâce de comprendre les raisons de notre Mère du Ciel  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|