Méditation du jour
S. Benoît-Joseph Labre,

confesseur


Ste Marie-Bernard

(Bernadette Soubirous),

vierge


- 16 avril

Alleluia ! Jésus-Christ est ressuscité !… pour ressusciter un jour avec Lui, sortons du tombeau de notre misère, de notre langueur, de nos péchés ! ”

Notre-Seigneur nous rappelle,

par l’Évangile,

que le jour où Il mourut,

beaucoup de corps de Saints furent rendus à la vie.

Ainsi, non seulement Il nous a donné,

dans Sa propre Résurrection,

des gages de celle qui nous attend,

mais Il a confirmé ces gages

par la résurrection de nombreux corps,

semblables aux nôtres,

simplement humains

et nullement divins.

Quant à ceux qui doutent

de pouvoir être ressuscités,

vu que la mort réduit notre corps en poussière,

qu’ils croient du moins par la raison ;

car la semence d’un arbre,

étant jetée en la terre,

ne laisse point d’en ressortir

dans une végétation pleine de magnificence.

Où ont-ils vu que cette semence renfermait le tronc d’un arbre,

son écorce,

ses branches

et cette infinité de fleurs,

de feuilles

et de fruits ?

Certes, cela ils ne l’ont pas vu ;

cette semence pourtant,

par la sage disposition de Dieu,

contenait bel et bien toutes ces merveilles,

de grandeur dans sa petitesse

et de fraîcheur dans sa siccité.

Que si Dieu opère de tels prodiges dans les choses insensibles,

où sera la merveille,

quand Il fera revivre

la poussière du corps humain ?

La raison même nous apprend donc

à espérer pour nos corps,

ce que nous voyons se réaliser tous les jours

dans la nature inanimée.


(Saint Grégoire le Grand)


Lundi 1er mai 2017
S. JOSEPH, artisan

confesseur
1re classe

Temps Pascal



Oraison - collecte
Dieu créateur de toutes choses, Vous qui avez imposé aux hommes la loi du travail, faites, dans Votre bonté, qu’à l’exemple de saint Joseph et sous son patronage, nous accomplissions parfaitement l’ouvrage que Vous commandez et parvenions aux récompenses que Vous promettez. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
L’Église autrefois baptisa les fêtes païennes, usant avec une souveraine liberté des dates et des cérémonies pour les doter d’un contenu Chrétien tout nouveau.


S’inspirant de cette tradition, voici qu’elle place la fête civile du travail, le premier mai, sous le puissant patronage de saint Joseph, l’humble artisan que Dieu a choisi pour veiller sur l’enfance du Verbe incarné.


Qui, mieux que lui, en son labeur de chaque jour, rendit grâces à Dieu le Père par le Seigneur Jésus, son apprenti docile et obéissant, Celui que l’on appelait le fils du charpentier ?


Puisse saint Joseph couvrir de sa vigilante protection ce monde du travail dont il partagea le sort austère : puisse-t-il guider et soutenir ses efforts pour faire régner dans le monde la justice et la charité, sous la loi d’amour du Christ Jésus.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
N’assister qu’à la vraie Messe. Et, lorsqu’on le peut, chaque jour car : « Une seule Messe procure plus d’honneur à Dieu que toutes les pénitences des Saints. » (S. Alphonse de Liguori)

Méditation du jour
Louange à Marie  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|