Méditation du jour
S. Benoît-Joseph Labre,

confesseur


Ste Marie-Bernard

(Bernadette Soubirous),

vierge


- 16 avril

Alleluia ! Jésus-Christ est ressuscité !… pour ressusciter un jour avec Lui, sortons du tombeau de notre misère, de notre langueur, de nos péchés ! ”

Notre-Seigneur nous rappelle,

par l’Évangile,

que le jour où Il mourut,

beaucoup de corps de Saints furent rendus à la vie.

Ainsi, non seulement Il nous a donné,

dans Sa propre Résurrection,

des gages de celle qui nous attend,

mais Il a confirmé ces gages

par la résurrection de nombreux corps,

semblables aux nôtres,

simplement humains

et nullement divins.

Quant à ceux qui doutent

de pouvoir être ressuscités,

vu que la mort réduit notre corps en poussière,

qu’ils croient du moins par la raison ;

car la semence d’un arbre,

étant jetée en la terre,

ne laisse point d’en ressortir

dans une végétation pleine de magnificence.

Où ont-ils vu que cette semence renfermait le tronc d’un arbre,

son écorce,

ses branches

et cette infinité de fleurs,

de feuilles

et de fruits ?

Certes, cela ils ne l’ont pas vu ;

cette semence pourtant,

par la sage disposition de Dieu,

contenait bel et bien toutes ces merveilles,

de grandeur dans sa petitesse

et de fraîcheur dans sa siccité.

Que si Dieu opère de tels prodiges dans les choses insensibles,

où sera la merveille,

quand Il fera revivre

la poussière du corps humain ?

La raison même nous apprend donc

à espérer pour nos corps,

ce que nous voyons se réaliser tous les jours

dans la nature inanimée.


(Saint Grégoire le Grand)


Samedi 19 août 2017
S. Jean Eudes,

confesseur
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu qui pour promouvoir le culte officiel des Cœurs de Jésus et de Marie, avez enflammé d’un zèle admirable le bienheureux Jean Votre Confesseur, et avez daigné établir par lui des nouvelles familles religieuses dans Votre Église, accordez-nous, nous Vous en supplions, d’être instruits par les exemples des vertus de celui dont nous vénérons les saints mérites. Par le même Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Jean Eudes naquit à Ri (Orne) le 14 novembre 1601, et, dès ses premières années, il se distingua par une tendre dévotion envers la Très Sainte Vierge. Aussi voulut-il se consacrer à Elle à l’âge de 14 ans par le vœu de chasteté perpétuelle.


Ordonné prêtre le jour de Noël, 1625, il fonda l’Ordre de Notre-Dame de Charité, dont le berceau est à Caen, en 1641 pour la conversion des pauvres âmes tombées, et la Congrégation de Jésus et Marie dite des Eudistes en 1643.


Saint Jean Eudes rendit d’immenses services à l’Église par la fondation des Séminaires et les Missions qu’il prêcha dans presque toutes les provinces de France avec un succès qui tient au miracle.

Mais son plus beau titre de gloire c’est d’être, d’après la déclaration même de saint Pie X : le Père, le Docteur et l’Apôtre du culte liturgique des Cœurs de Jésus et de Marie.


Écrivain ascétique il rédigea un grand nombre d’ouvrages dont le plus connu est : « Vie et Royaume de Jésus », admirable doctrine sur la vie de Jésus dans les âmes.


Il mourut le 19 août 1680. Saint Pie X l’a déclaré bienheureux le 25 avril 1909, et Pie XI lui a décerné les honneurs de la canonisation le 31 mai 1925, et a étendu la Messe et l’Office à toute l’Église.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Imitez, dans vos rapports avec le monde, la réserve des Saints.

Méditation du jour
Ne nous troublons point des adversités  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|