Méditation du jour
S. Benoît-Joseph Labre,

confesseur


Ste Marie-Bernard

(Bernadette Soubirous),

vierge


- 16 avril

Alleluia ! Jésus-Christ est ressuscité !… pour ressusciter un jour avec Lui, sortons du tombeau de notre misère, de notre langueur, de nos péchés ! ”

Notre-Seigneur nous rappelle,

par l’Évangile,

que le jour où Il mourut,

beaucoup de corps de Saints furent rendus à la vie.

Ainsi, non seulement Il nous a donné,

dans Sa propre Résurrection,

des gages de celle qui nous attend,

mais Il a confirmé ces gages

par la résurrection de nombreux corps,

semblables aux nôtres,

simplement humains

et nullement divins.

Quant à ceux qui doutent

de pouvoir être ressuscités,

vu que la mort réduit notre corps en poussière,

qu’ils croient du moins par la raison ;

car la semence d’un arbre,

étant jetée en la terre,

ne laisse point d’en ressortir

dans une végétation pleine de magnificence.

Où ont-ils vu que cette semence renfermait le tronc d’un arbre,

son écorce,

ses branches

et cette infinité de fleurs,

de feuilles

et de fruits ?

Certes, cela ils ne l’ont pas vu ;

cette semence pourtant,

par la sage disposition de Dieu,

contenait bel et bien toutes ces merveilles,

de grandeur dans sa petitesse

et de fraîcheur dans sa siccité.

Que si Dieu opère de tels prodiges dans les choses insensibles,

où sera la merveille,

quand Il fera revivre

la poussière du corps humain ?

La raison même nous apprend donc

à espérer pour nos corps,

ce que nous voyons se réaliser tous les jours

dans la nature inanimée.


(Saint Grégoire le Grand)


Lundi 18 décembre 2017
de la Férie (de l’Avent)
2e classe
Temps de l’Avent



Oraison - collecte
Nous Vous en supplions, Seigneur, tendez Votre oreille à nos prières, et éclairez les ténèbres de notre esprit par la grâce de Votre visite. Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. 
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Gatien, disciple des Apôtres, fut envoyé, dans les Gaules à Tours, dans le même temps que saint Trophime à Arles, saint Martial à Limoges, saint Saturnin à Toulouse, saint Denis à Paris, saint Paul à Narbonne, saint Austremoine en Auvergne, au Ier siècle, par le souverain Pontife.


Comme saint Ursin, l’apôtre du Berry, saint Gatien, l’apôtre de la Touraine, mourut en paix, tandis que les premiers missionnaires de l’Évangile expirèrent tous ou presque tous dans les supplices. Il fut enseveli dans le cimetière chrétien, au lieu où s’éleva plus tard l’église de Notre-Dame-la-Pauvre, appelée depuis, à cause de son précieux trésor, Notre-Dame-la-Riche. Saint Martin le fit transporter dans l’église cathédrale.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ne vous contentez pas de croire à l’Évangile, conformez-y votre vie, inspirez-vous constamment de ses maximes.


Méditation du jour
La louange divine  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|