Méditation du jour
S. Amédée,

confesseur


- 18 avril

Notre résurrection spirituelle ”

Ce que Jésus-Christ

réalise dans Sa sainte humanité,

le Chrétien

le doit opérer

dans son âme.

Jésus-Christ ressuscite à l’incorruptibilité,

le Chrétien s’élève

par une résurrection anticipée

et toute spirituelle

à une vie surnaturelle,

hors de la région des sens

et des grossières convoitises de la chair ;

Jésus-Christ ressuscite à la gloire,

le Chrétien se couronne des splendeurs divines de la vertu ;

Jésus-Christ ressuscite à une impérissable vie ;

le Chrétien ressuscité à la grâce

et à la vie divine

ne doit plus connaître les tristes vicissitudes de la vie

et de la mort :

il vit pour Dieu,

désormais il ne doit plus mourir.

Mais le modèle serait peu

sans l’excitation puissante à le reproduire ;

la route connue resterait inutile

sans l’intrépide courage de s’y engager

et de la parcourir ;

le dernier effet de la résurrection de Jésus-Christ sur l’homme

sera de le provoquer à la vertu,

de le pousser

par la vue des sublimités de la conquête

à soutenir la lutte sans indécision

ni lâcheté.


(Doublet)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|