Méditation du jour
- 4 juillet
L’abandon,

source de paix et de joie ”

Si quelque chose est capable de rendre un cœur libre

et de le mettre au large,

c’est le parfait abandon à Dieu

et à Sa sainte Volonté :

cet abandon

répand dans le cœur

une paix divine,

plus abondante que les fleuves les plus vastes

et les plus remplis.

Si quelque chose peut rendre un esprit serein,

dissiper les plus vives inquiétudes,

adoucir les peines les plus amères,

c’est assurément cette parfaite simplicité

et liberté

d’un cœur entièrement abandonné

entre les mains de Dieu.

L’onction de l’abandon

donne une certaine vigueur

dans toutes les actions,

et épanche la joie du Saint-Esprit

jusque sur le visage

et dans les paroles.

Je mettrai donc toute ma force

dans ce parfait abandon

entre les mains de Dieu

par Jésus-Christ,

et il sera ma conclusion

pour toutes choses,

en la vertu du Saint-Esprit.


(Mgr Bossuet)


Jeudi 27 juillet 2017
de la Férie
4e classe
Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu, dont la providence n’est jamais trompée dans ce qu’elle dispose, nous Vous supplions de détourner de nous tout ce qui nous serait nuisible, et de nous accorder tout ce qui doit nous être avantageux. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de saint Pantaléon, martyr :


Faites, s’il Vous plaît, Dieu tout-puissant, que par l’intercession du bienheureux Pantaléon, Votre Martyr, nous soyons délivrés de toute adversité corporelle, et que notre âme soit purifiée de toute pensée mauvaise. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
À Nicomédie, dit le Martyrologe romain, le martyre de saint  Pantaléon, médecin, lequel, ayant été arrêté à cause de sa Foi, par ordre de l’empereur Maximien, fut tourmenté sur le chevalet et brûlé au moyen de torches ardentes ; il fut consolé dans ses tourments par une apparition de Notre-Seigneur, et le glaive mit fin à ses glorieux combats. Il subit le martyre sous Dioclétien vers 303.


Saint Pantaléon est mis par les Grecs au nombre des grands martyrs. Les médecins l’honorent, après saint Luc, comme leur principal patron. C’est l’un des « quatorze Saints Auxiliaires ».


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Gardez-vous bien de soigner votre corps mieux que votre âme.

Méditation du jour
Le Royaume des Cieux commence dès ici-bas  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|