Méditation du jour
- 4 juillet
L’abandon,

source de paix et de joie ”

Si quelque chose est capable de rendre un cœur libre

et de le mettre au large,

c’est le parfait abandon à Dieu

et à Sa sainte Volonté :

cet abandon

répand dans le cœur

une paix divine,

plus abondante que les fleuves les plus vastes

et les plus remplis.

Si quelque chose peut rendre un esprit serein,

dissiper les plus vives inquiétudes,

adoucir les peines les plus amères,

c’est assurément cette parfaite simplicité

et liberté

d’un cœur entièrement abandonné

entre les mains de Dieu.

L’onction de l’abandon

donne une certaine vigueur

dans toutes les actions,

et épanche la joie du Saint-Esprit

jusque sur le visage

et dans les paroles.

Je mettrai donc toute ma force

dans ce parfait abandon

entre les mains de Dieu

par Jésus-Christ,

et il sera ma conclusion

pour toutes choses,

en la vertu du Saint-Esprit.


(Mgr Bossuet)


Vendredi 30 juillet 2021
de la Férie
4e classe
Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Seigneur, que les oreilles de Votre miséricorde soient ouvertes aux prières de ceux qui l’implorent ; et afin que Vous leur accordiez ce qu’ils désirent de Vous, faites qu’ils ne Vous demandent que ce qui Vous est agréable. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de saint Abdon et de saint Sennen, martyrs :


Ô Dieu, qui avez fait à Vos Saints Abdon et Sennen la grâce insigne d’arriver à cette gloire, accordez à Vos serviteurs le pardon de leurs péchés, afin que, aidés des mérites de Vos Saints, nous puissions être délivrés de toute adversité. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Abdon et saint Sennen, nés en Perse, « furent arrêtés et amenés à Rome, sous l’empereur Valérien. On les fouetta avec des cordes armées de plomb, et on leur trancha la tête » (Martyrologe romain). C’était au milieu du IIIe siècle, en 254.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Nous possédons au dedans de nous Jésus-Christ, notre Maître. Il règne, repose et habite en ceux qui méprisent les choses de la terre, qui dédaignent ce qui est caduc et transitoire, et qui, de tout leur cœur, aspirent à la vision de la paix éternelle, selon la parole de saint Paul : Notre vie est dans les Cieux. (S. Augustin)

Méditation du jour
Jésus pleure sur Jérusalem  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|