Litanies de N.-D. de La Salette
Les Litanies de Notre-Dame de La Salette
Couverture de la brochure imprimée à l’époque (sans date) à Grenoble,
imprimerie E. Dardelet. (Collection particulière)
Dans l
Dans l'angle inférieur droit, oblitération par empreinte postale originale du premier jour d'émission
du timbre-poste représentant la basilique (15 août 2002).

750

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Dieu le Père, des Cieux où Vous êtes assis, ayez pitié de nous.

Dieu le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.

Dieu le Saint-Esprit, ayez pitié de nous.

Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Notre-Dame de La Salette, Réconciliatrice des pécheurs, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, soutien des justes, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, guérison des malades, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, consolatrice des affligés, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, qui êtes apparue à de pauvres enfants des Alpes pour nous donner de graves avertissements, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, qui versiez des larmes en songeant aux péchés des hommes, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, qui nous avez fait entendre les menaces du Seigneur, afin que nous nous convertissions, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, qui par vos supplications retenez le bras du Seigneur irrité contre nous, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette qui avez dit : « Si mon peuple ne veut pas se soumettre, je suis forcée de laisser aller le bras de mon Fils », priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, qui priez continuellement votre divin Fils, afin qu’Il nous fasse miséricorde, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, qui avez tant de peine à cause de nos péchés, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, qui méritez toute notre reconnaissance, priez pour nous.

Notre-Dame de La Salette, qui, après avoir donné vos avertissements aux enfants de la Montagne leur avez dit : « Eh bien, mes enfants, vous le ferez passer à tout mon peuple », priez pour nous.

Vous qui avez annoncé aux hommes des châtiments terribles, s’ils ne se convertissent pas, priez pour nous.

Vous qui leur annoncez la miséricorde et le pardon, s’ils reviennent à Dieu, priez pour nous.

Vous qui promettez des grâces abondantes si l’on fait pénitence, priez pour nous.

Vous dont l’Apparition miraculeuse a retenti dans les deux mondes, priez pour nous.

Vous dont les prodiges s’étendent en tous pays, priez pour nous.

Vous dont le culte s’accroît chaque jour, priez pour nous.

Vous dont les bienfaits ravissent tous vos enfants, priez pour nous.

Vous qu’on n’invoque pas en vain, priez pour nous.

Vous qui avez fait jaillir à vos pieds une eau miraculeuse, priez pour nous.

Vous qui, à l’exemple de Jésus, rendez la vue aux aveugles, le mouvement aux paralytiques, la santé aux malades, priez pour nous.

Vous qui consolez toutes les infortunes, priez pour nous.

Vous qui êtes apparue resplendissante de clarté, priez pour nous.

Vous qui portiez sur la poitrine le crucifix et des instruments de la Passion, priez pour nous.

Vous qui nous avez avertis de sanctifier le jour du Seigneur, si nous voulons éviter des châtiments terribles, priez pour nous.

Vous qui avez dit que le travail du dimanche et le blasphème excitent particulièrement la colère de Dieu, priez pour nous.

Vous qui nous avez reproché de ne point garder les jeûnes et abstinences de l’Église, priez pour nous.

Vous qui nous avez annoncé les fléaux de Dieu, si l’on continuait à violer Ses Commandements, priez pour nous.

Vous qui avez recommandé la prière du matin et du soir, priez pour nous.

Par votre puissante protection, délivrez-nous des maux qui nous menacent, ô Marie !

Pauvres pécheurs que nous sommes, convertissez-nous, ô Marie !

Dans l’accomplissement de nos devoirs, aidez-nous, ô Marie !

Dans la solide piété, affermissez-nous, ô Marie !

Dans la pratique continuelle de toutes les vertus, encouragez-nous, ô Marie !

Dans nos joies, soyez avec nous, ô Marie !

Dans nos douleurs, soutenez-nous, ô Marie !

Dans tous les événements de la vie, obtenez-nous une soumission entière à la volonté de Dieu, ô Marie !

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous,

Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.

ORAISON

Prions,

Ô Dieu, qui ne cessez de nous montrer combien la dévotion envers la très Sainte Vierge Marie Vous est agréable, par les prodiges multipliés que nous obtient son intercession, faites-nous la grâce d’être toujours fidèles aux enseignements qu’elle nous donne, afin qu’après avoir observé Vos Commandements dans cette vie, nous ayons le bonheur de Vous posséder pendant toute l’Éternité. Ainsi soit-il.

« Eh bien ! mes Enfants, vous le ferez passer à tout mon Peuple ! »

Nous soussigné, Évêque de Grenoble, approuvons les Litanies ci-dessus en l’honneur de Notre-Dame de La Salette, et nous accordons quarante jours d’indulgence aux personnes qui les réciteront avec piété.

Donné à Grenoble, le 15 janvier 1855.

+ PHILIBERT, Évêque de Grenoble.


Samedi 20 octobre 2018
S. Jean de Kenty,

confesseur
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Nous Vous en prions, Dieu tout-puissant, faites que, progressant dans la science des Saints et montrant de la compassion envers nos frères, à l’exemple de saint Jean Votre Confesseur, nous puissions, grâce à ses mérites, trouver indulgence auprès de Vous. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Né au bourg de Kenty, dans le diocèse de Cracovie, saint Jean fut suscité par la Providence pour maintenir allumé, au cours du XVe siècle, le flambeau de la Foi et le feu de la Charité chrétienne en Pologne.


Il conquit tous les grades académiques à l’Université de Cracovie, où il enseigna pendant plusieurs années. Devenu prêtre, il offrait tous les jours le Saint Sacrifice pour apaiser la Justice du Ciel, car il s’affligeait profondément des offenses que Dieu reçoit de la part des hommes.


Il brilla surtout par son exquise charité que fait ressortir le Propre de sa Messe.

Il prenait sur sa nourriture pour soulager ceux qui étaient dans le besoin et leur abandonnait même ses habits et ses chaussures ; alors il laissait tomber son manteau jusqu’à terre pour qu’on ne le vit pas rentrer pieds nus chez lui.


Au cours d’un pèlerinage à Rome, des brigands le dévalisèrent, puis, sur sa déclaration qu’il ne possédait plus rien, le laissèrent poursuivre son chemin. Le Saint, qui avait cousu quelques pièces de monnaie dans son manteau, s’en ressouvint alors, appela les voleurs et les leur offrit. Ceux-ci, touchés de sa bonté et de sa candeur, lui rendirent tout ce qu’ils avaient pris.

Saint Jean de Kenty mourut la veille de Noël 1473. Il est spécialement invoqué dans les cas de phtisie et lorsqu’il y a des épidémies.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Opérez votre salut avec crainte et tremblement dit saint Paul ; défiez-vous de vous-même.

Méditation du jour
La dévotion nécessaire  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|