Méditation du jour

S. Michel des Saints,

confesseur


- 10 avril

Le grand bienfait du devoir ”

Béni soit Dieu

qui nous a donné le devoir !

C’est là Son plus grand bienfait,

la preuve la plus évidente

de Sa grande bonté à notre égard.

Que nous serions à plaindre,

si nous n’avions pas le devoir !

Nous serions livrés à nous-mêmes,

à nos instincts,

à nos désirs,

à nos passions…

Et nous irions de chute en chute

jusqu’à l’abîme !

Le devoir

c’est

la sauvegarde,

le chemin sûr,

la rampe,

le bouclier,

la barrière protectrice,

le rempart.

C’est aussi

l’inspirateur,

le stimulant de l’énergie ;

la source féconde

où se renouvellent les forces ;

c’est l’idéal,

c’est l’envol vers Dieu,

c’est l’affranchissement des passions,

c’est la liberté vraie,

celle du cœur

qui n’est plus asservi à lui-même.

Le devoir

est le mot qui condense toutes les aspirations les plus élevées du cœur humain.

Il les précise

et les empêche de s’égarer.


(R.P. Charton, c.ss.r.)


Mardi 18 février 2020
de la Férie
4e classe
Temps de la Septuagésime

Mémoire de S. Siméon,

évêque et martyr




Oraison - collecte
Ô Dieu, qui voyez que nous ne nous confions en aucune de nos œuvres, accordez-nous, dans Votre bonté, d’être fortifiés contre tous les maux, grâce à la protection du Docteur des Gentils. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de saint Siméon, évêque et martyr :


Dieu tout-puissant, regardez notre faiblesse ; et parce que le poids de nos péchés nous accable, fortifiez-nous par la glorieuse intercession du bienheureux Siméon Votre Martyr et Pontife. Nous vous le demandons par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour

Saint Siméon, fils de Cléophas et de cette Marie si intimement unie par les liens du sang à la Sainte Vierge qu’on l’appelait sa sœur, « fut oint de l’huile sainte » et nommé Évêque de Jérusalem après l’Apôtre saint Jacques le Mineur.


Disciple du Christ qu’il avait connu, il fut arrêté pour ce motif et mis en croix.

Malgré ses 120 ans, ce saint vieillard supporte ce rude supplice avec constance et reçut la couronne de Vie que Dieu prépare à ceux qui L’aiment. Son martyre eut lieu en l’an 106.


Comme saint Siméon, soyons unis à Jésus en mourant à nos péchés en ce saint temps de pénitence.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ayez une grande reconnaissance envers Dieu, qui vous a prédestiné à la Foi catholique.

Méditation du jour
Méditez sur le rôle des Apparitions de la Sainte Vierge, et demandez la grâce de comprendre les raisons de notre Mère du Ciel  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|