Mois du Rosaire
Décision des Papes pour consacrer

le mois d’octobre au rosaire

Encyclique…

Après de nombreux Papes et pour commencer par saint Pie V qui vit miraculeusement la victoire de la bataille navale de Lépante et décida de fêter Notre-Dame en action de grâce, le Pape Léon XIII a fixé la date de la fête du Rosaire pour l’Église universelle au 7 octobre et consacré le mois d’octobre avec des indulgences.

  • MÉDITATIONS SUR LE ROSAIRE

  • LES QUINZE MYSTÈRES DU ROSAIRE

Vision de saint Pie V à l
Vision de saint Pie V à l'heure même de la victoire de Lépante,
victoire qui ne sera connue par les nouvelles qu'une semaine plus tard.

639

La Très Sainte Vierge Marie a donné à saint Dominique le Rosaire comme moyen accompagnant la prédication pour combattre les hérésies.

On peut lire la vie de saint Dominique au 4 août.

LES QUINZE MYSTÈRES DU ROSAIRE :

1- LES MYSTÈRES JOYEUX

  • Premier mystère : l’ ANNONCIATION

  • Fruit du mystère : l’ HUMILITÉ

1er d’une série de quinze timbres-poste émise en 1962 par l’Espagne et illustrant chaque mystère du Rosaire

avec un tableau (détail) d’un grand peintre espagnol. Ici : Murillo (1618-1682)

L
L'Ange du Seigneur (l'Archange S. Gabriel) annonce à Marie qu'elle sera la Mère du Sauveur.
« Voici que je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon votre parole ».
Prière triquotidienne de l'Angélus et Évangile selon S. Luc, I.

1964

Méditer sur cet événement, sur les paroles de l’Archange, sur les réponses de Notre-Dame, sur l’attitude de chacun, sur la déférence de l’un, sur l’humilité de l’autre… sur cette image ou sur d’autres…

On peut se préparer en relisant le passage dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre I, versets 26 à 38.

Le tout en récitant un Pater (Notre Père), dix Ave (Je vous Salue) et un Gloria Patri (Gloire au père).

  • Deuxième mystère : la VISITATION

  • Fruit du mystère : l’ AMOUR DU PROCHAIN

2e d’une série de quinze timbres-poste émise en 1962 par l’Espagne et illustrant chaque mystère du Rosaire

avec un tableau (détail) d’un grand peintre espagnol. Ici : Juan Correa de Vivar, vers 1533, (1510-1570)

Tout en gardant le secret de Dieu, la Sainte Vierge se rend chez sa cousine Élisabeth pour l
Tout en gardant le secret de Dieu, la Sainte Vierge se rend chez sa cousine Élisabeth
pour l'aider dans la préparation de la naissance de saint Jean-Baptiste (Luc, I, 39 et sq.).
Suit le « Magnificat », chanté tous les jours à Vêpres.

1966

Méditer sur cet événement, sur les paroles de salutation de sainte Élisabeth illuminée par le Saint-Esprit sur le secret divin, sur la réponse de Notre-Dame, avec son Magnificat d’admiration, d’action de grâce et d’adoration… sur cette image ou sur d’autres…

On peut se préparer en relisant le passage dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre I, versets 39 à 56.

Le tout en récitant un Pater (Notre Père), dix Ave (Je vous Salue) et un Gloria Patri (Gloire au père).

  • Troisième mystère : la NATIVITÉ DE NOTRE-SEIGNEUR

  • Fruit du mystère : le DÉTACHEMENT DES RICHESSES et des BIENS DE LA TERRE

3e d’une série de quinze timbres-poste émise en 1962 par l’Espagne et illustrant chaque mystère du Rosaire

avec un tableau (détail) d’un grand peintre espagnol. Ici : Bartolomé Esteban Murillo, vers 1668, (1618-1682)

1968

Méditer sur cet événement, sur les faits, les paroles, les silences, les adorations de chacun des personnages… sur cette image ou sur d’autres…

On peut se préparer en relisant le passage dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre II, versets 6 à 20.

Le tout en récitant un Pater (Notre Père), dix Ave (Je vous Salue) et un Gloria Patri (Gloire au père).

  • Quatrième mystère : la PRÉSENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE, et LA PURIFICATION DE NOTRE-DAME

  • Fruit du mystère : l’ OBÉISSANCE et la PURETÉ DE L’ESPRIT ET DU CORPS

4e d’une série de quinze timbres-poste émise en 1962 par l’Espagne et illustrant chaque mystère du Rosaire

avec un tableau (détail) d’un grand peintre espagnol. Ici un Flamand : Pedro de Campagna, 1555, (1503-1580)

1970

Méditer sur cet événement, sur les faits, les paroles, les silences, les adorations de chacun des personnages… sur cette image ou sur d’autres…

On peut se préparer en relisant le passage dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre II, versets 22 à 38.

Le tout en récitant un Pater (Notre Père), dix Ave (Je vous Salue) et un Gloria Patri (Gloire au père).

  • Cinquième mystère : le RECOUVREMENT DE L’ENFANT JÉSUS AU TEMPLE PARMI LES DOCTEURS DE LA LOI

  • Fruit du mystère : la RECHERCHE de la VOLONTÉ DE DIEU EN TOUTES CHOSES

5e d’une série de quinze timbres-poste émise en 1962 par l’Espagne et illustrant chaque mystère du Rosaire
avec un tableau (détail) d’un grand peintre espagnol. Ici : un Anonyme

1976

Méditer sur cet événement, sur les faits, les paroles, les silences, les adorations de chacun des personnages… sur cette image ou sur d’autres…

On peut se préparer en relisant le passage dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre II, versets 40 à 52.

Le tout en récitant un Pater (Notre Père), dix Ave (Je vous Salue) et un Gloria Patri (Gloire au père).


Mardi 22 août 2017
Cœur Immaculé de Marie
2e classe
Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Dieu éternel et tout-puissant qui avez préparé dans le Cœur de la bienheureuse Vierge Marie une demeure digne du Saint-Esprit, faites, dans Votre bonté, qu’en célébrant de toute notre âme cette solennité en l’honneur de son Cœur immaculé, nous arrivions à vivre selon Votre Cœur. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du même Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de saint Timothée, saint Hippolyte et de saint Symphorien, martyrs :


Laissez-Vous fléchir, Seigneur, accordez-nous Votre secours ; et daignez, par l’intercession de Vos bienheureux Martyrs Timothée, Hippolyte et Symphorien, étendre sur nous Votre main propice. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du même Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Après avoir, en pleine guerre mondiale, consacré tout le genre humain au Cœur immaculé de Marie pour le mettre sous la protection de la mère du Sauveur, Pie XII décréta, en 1942, que chaque année l’Église entière célébrerait une fête en l’honneur du Cœur immaculé de Marie le 22 août, ancien jour octave de la fête de l’Assomption.

La dévotion au Cœur de Marie est déjà ancienne.


Au XVIIe siècle, saint Jean Eudes (fêté le 19 août) la propagea en l’unissant à celle du Sacré-Cœur de Jésus.

Au cours du XIXe siècle, Pie VII d’abord, Pie IX ensuite, accordèrent à plusieurs églises particulières une fête du « Cœur très pur de Marie », fixée au dimanche après l’Assomption, puis au samedi qui suit la fête du Sacré-Cœur.

En fixant au 22 août la fête du Cœur immaculé de Marie et en l’étendant à l’Église universelle, Pie XII lui assigna comme but d’obtenir, par l’intercession de la très Sainte Vierge, « la paix des nations, la liberté de l’Église, la conversion des pécheurs, l’amour de la pureté et la pratique des vertus ».


C’est cette Messe qui est reprise chaque premier samedi du mois à la demande de Notre-Dame à Fatima en 1917.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Que mon intelligence vous honore, ô Marie, comme vous le méritez ; que mon cœur vous aime comme il est juste ; que mon âme soit enflammée d’amour pour vous, comme c’est son intérêt éternel ; que ma chair vous serve comme c’est son devoir, et que ma vie soit consommée en votre service, afin que tout mon être puisse éternellement chanter votre gloire ! (Saint Anselme)


Méditation du jour
Aimons, souffrons  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|