S. Tiburce, S. Valérien et S. Maxime
14 avril

On lit au Martyrologe romain de ce jour :


À Rome, sur la voie Appienne, l’anniversaire des saints Martyrs Tiburce, Valérien et Maxime, sous l’empereur Alexandre et le préfet Almaque.

Les deux premiers, convertis au Christ par les exhortations de la bienheureuse Cécile et baptisés par le Pape saint Urbain, furent meurtris à coups de bâton, puis percés par le glaive, pour la confession de leur Foi.

Saint Maxime, camérier du préfet, touché de leur constance et fortifié par l’apparition d’un Ange, crut au Christ ; il fut pour ce motif, frappé avec des fouets garnis de plomb jusqu’à ce qu’il eût rendu l’âme.

1358

L’occasion du triomphe de ces trois Martyrs paraîtra plus amplement dans la vie de sainte Cécile. Il nous suffira de rappeler ici que, ayant été mariée contre son gré à un jeune noble du nom de Valérien, elle lui demanda de vivre ensemble dans la continence. Celui-ci s’y engagea, consentit à recevoir le Baptême des mains du futur Pape Urbain, et convertit ensuite saint Tiburce, son jeune frère.

Bientôt leur ferveur éclata au dehors par de grandes aumônes et par la sépulture qu’ils donnaient aux Martyrs. Almaque, préfet de Rome, en ayant eu connaissance, les cita devant son tribunal, et, sur leur énergique refus d’adorer les dieux, les condamna, selon la loi, au fouet, puis à la peine capitale.

L’exécution de l’arrêt fut confiée à saint Maxime, un des officiers du préfet : touché de leur constance, il confessa Jésus-Christ, et périt avec eux l’an 178, saint Éleuthère étant Pape et Marc-Aurèle empereur.


Jeudi 6 octobre 2022
S. Bruno,

confesseur
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Que l’intercession de Votre Confesseur saint Bruno nous vienne en aide, nous Vous en prions, Seigneur, afin que ses mérites et ses prières nous obtiennent le pardon des péchés, par lesquels nous avons gravement offensé Votre majesté. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Bruno naquit à Cologne, au XIe siècle. Avec six de ses amis, il se retira sur un des sommets déserts du Dauphiné, appelé la Chartreuse et que leur avait concédé l’évêque de Grenoble.


Ce fut là qu’il fonda le premier monastère de son Ordre de pénitence et de contemplation.

Saint Bruno mourut en pressant sur ses lèvres le crucifix. C’était le 6 octobre 1101.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Aimez la solitude ; plus vous quitterez le monde, plus vous trouverez Dieu.

Méditation du jour
Les héros de l’idéal chrétien  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|