S. Tiburce, S. Valérien et S. Maxime
14 avril

On lit au Martyrologe romain de ce jour :


À Rome, sur la voie Appienne, l’anniversaire des saints Martyrs Tiburce, Valérien et Maxime, sous l’empereur Alexandre et le préfet Almaque.

Les deux premiers, convertis au Christ par les exhortations de la bienheureuse Cécile et baptisés par le Pape saint Urbain, furent meurtris à coups de bâton, puis percés par le glaive, pour la confession de leur Foi.

Saint Maxime, camérier du préfet, touché de leur constance et fortifié par l’apparition d’un Ange, crut au Christ ; il fut pour ce motif, frappé avec des fouets garnis de plomb jusqu’à ce qu’il eût rendu l’âme.

1358

L’occasion du triomphe de ces trois Martyrs paraîtra plus amplement dans la vie de sainte Cécile. Il nous suffira de rappeler ici que, ayant été mariée contre son gré à un jeune noble du nom de Valérien, elle lui demanda de vivre ensemble dans la continence. Celui-ci s’y engagea, consentit à recevoir le Baptême des mains du futur Pape Urbain, et convertit ensuite saint Tiburce, son jeune frère.

Bientôt leur ferveur éclata au dehors par de grandes aumônes et par la sépulture qu’ils donnaient aux Martyrs. Almaque, préfet de Rome, en ayant eu connaissance, les cita devant son tribunal, et, sur leur énergique refus d’adorer les dieux, les condamna, selon la loi, au fouet, puis à la peine capitale.

L’exécution de l’arrêt fut confiée à saint Maxime, un des officiers du préfet : touché de leur constance, il confessa Jésus-Christ, et périt avec eux l’an 178, saint Éleuthère étant Pape et Marc-Aurèle empereur.


Mercredi 11 décembre 2019
S. Damase Ier,

pape et confesseur
3e classe

Temps de l’Avent

Mémoire de la deuxième semaine de l’Avent


Oraison - collecte
Pasteur éternel, considérez avec bienveillance Votre troupeau, et par Votre bienheureux Souverain Pontife Damase que Vous avez constitué pasteur de toute l’Église, gardez-le à jamais sous Votre protection. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi-soit-il.


Mémoire de la férie de l’Avent :


Excitez nos cœurs, Seigneur, à préparer les voies de Votre Fils unique, afin que nous soyons rendus dignes de Vous servir avec des âmes purifiées par Son avènement. Lui qui vit et règne avec Vous, dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Damase Ier, espagnol de naissance, succéda à Libère sur le siège de Pierre, en l’an 366. Il participa de la sorte à la dignité de celui que l’Épître nomme « le Pontife saint, innocent, sans tache et plus élevé que les cieux ».


Il gouverna l’Église durant 17 ans, et fut ce serviteur fidèle et prudent dont nous parle l’Évangile et auquel « le Seigneur confie Sa famille pour qu’il lui donne Sa nourriture en temps opportun ».


L’ère des persécutions étant passée, celle des hérésies s’ouvrait avec le IVe siècle. Aussi saint Damase confirma-t-il le second concile œcuménique de Constantinople où avait été condamné l’Arianisme.


Saint Jérôme, sur son ordre, traduisit la Bible en latin.


Ce saint Pape ajouta à la splendeur du culte, en réglant la psalmodie et en décrétant que l’on dirait à la fin des psaumes le « Gloria Patri », qui les baptise pour ainsi dire dans la Trinité.


Il orna les catacombes d’inscriptions artistiques et mourut en 384.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Estimez-vous heureux et soyez digne de porter le titre de Catholique.

Méditation du jour
Recueillons-nous  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|