S. Virgile
5 mars

RÉSUMÉ :

Moine au monastère de l’île Saint-Honorat de Lérins (au large de Cannes), saint Virgile fut prieur de l’abbaye Saint-Symphorien d’Autun.

Il est nommé archevêque d’Arles avec l’appui de saint Siagre évêque d’Autun.

Reconnaissant ses qualités d’humilité, de patience et d’ascèse, le Pape saint Grégoire le Grand le nomme son vicaire dans les Gaules.

En dehors de la ville, il fait construire la basilique Saint-Sauveur. Des difficultés techniques lui font dire qu’il faut opposer aux forces naturelles la force surnaturelle de la prière.

En 597, il consacre saint Augustin, ancien prieur d’un couvent de bénédictins de Rome, premier archevêque de Cantorbéry, en Angleterre.

Saint Virgile a remarqué au milieu de ses fidèles,un aveugle qui se tient caché, n
Saint Virgile a remarqué au milieu de ses fidèles,
un aveugle qui se tient caché, n'osant pas implorer sa guérison.
L'Archevêque d'Arles, d'un signe de Croix, le délivre de son mal.

1640

Saint Virgile, né en Aquitaine, se retira dès l’enfance au monastère de Lérins, où il se fit remarquer par sa parfaite abnégation et par ses autres vertus religieuses. De là, il fut appelé à Autun, et chargé de la direction d’une communauté de moines. Il se conduisit dans cette charge de manière à mériter d’être appelé au siège d’Arles, par les suffrages unanimes de tout le peuple.


Élevé à cette dignité, il remplit tous les devoirs d’un bon Évêque. Il avait à cœur le salut de son peuple, et il s’étudiait à le former à la piété par une prédication assidue de la parole divine et par d’admirables exemples de sainteté.


Il reçut de saint Grégoire le Grand, avec l’ornement du Pallium, la mission de représenter le souverain Pontife et d’exercer l’autorité apostolique sur les Églises[diocèses] de France. Par l’ordre du même Pape, il ordonna Évêque saint Augustin, l’apôtre des Anglais.


Défenseur infatigable de la discipline ecclésiastique, il ne négligea rien pour faire disparaître le fléau de la simonie, et pour éloigner les néophytes des ordres sacrés. Il bâtit plusieurs églises, parmi lesquelles on distingue la cathédrale d’Arles, qu’il dédia en l’honneur de saint Étienne, premier Martyr.


Enfin, illustre par ses vertus et ses miracles, et parvenu à une vieillesse assez avancée, il se reposa dans le Seigneur. Son corps fut enseveli honorablement dans l’église de saint-Honorat, qu’il avait construite ; il y fut déposé revêtu du cilice qu’il n’avait jamais quitté. On fait sa fête à Lérins le 5 mars, à Arles le 10 octobre, qui paraît être le jour de sa naissance au Ciel, arrivée en 610, saint Boniface IV étant pape, Phocas empereur byzantin et Thierry II roi des Francs.


Jeudi 25 juillet 2024
S. Jacques le Majeur,

apôtre
2e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Seigneur, sanctifiez Votre peuple et soyez-en la garde ; afin qu’aidé par l’assistance de saint Jacques Votre Apôtre, il mène une vie qui Vous soit agréable, et Vous serve avec tranquilité et avec confiance. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de saint Christophe, martyr :


Accordez, Dieu tout-puissant, à nous qui célébrons la naissance du bienheureux Christophe, Votre Martyr, la grâce d’être, par son intercession, fortifiés dans l’amour de Votre Nom. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Jacques, frère de saint Jean, et fils de Zébédée, était originaire de Bethsaïde, en Galilée. Il est surnommé le Majeur. Un jour sa mère, s’approchant du Sauveur, Lui demanda pour ses deux fils la faveur d’être assis, l’un à Sa droite et l’autre à Sa gauche dans Son royaume ».


Le Christ prophétisa alors leur martyre. Saint Jacques « siégera sur un trône pour juger les douze tribus d’Israël », mais il devra d’abord mêler son sang à Celui de Jésus et avoir, comme tous les Apôtres, une vie de souffrances et de persécutions, telle que nous la décrit l’Épître.


Après l’ascension de Jésus-Christ au Ciel, dit l’office de ce jour, saint Jacques prêcha Sa divinité dans la Judée et la Samarie. Il partit bientôt pour l’Espagne.

Lorsqu’il fut revenu à Jérusalem, Hérode Agrippa, désireux de plaire aux juifs, le condamna à la peine capitale. Il eut la tête tranchée vers l’an 44, peu de temps avant la fête de Pâques.


Par crainte, semble-t-il, des Arabes, maîtres de Jérusalem, le corps de ce Saint fut transporté plus tard à Compostelle, en Espagne, où son culte est en grand honneur. Le 25 juillet nous rappelle la date de cette translation.

Son nom est inscrit au Canon de la Messe avec celui de saint Jean son frère et avec les autres Apôtres.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Remettez-vous-en à la Providence dans les revers comme dans les succès.


Méditation du jour
Tout Chrétien doit lire l’Évangile  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|