S. Roch
16 août

RÉSUMÉ :

Dans les Gaules, dit le Martyrologe, à Montpellier, la déposition du bienheureux confesseur Roch qui délivra de l’épidémie beaucoup de villes d’Italie par le signe de la Croix. Son corps, transporté à Venise, y fut enseveli avec beaucoup d’honneurs dans une église élevée à son nom.

ORAISON-COLLECTE :

Gardez Votre peuple, nous Vous en supplions, Seigneur, avec une bienveillance continuelle ; et en vertu des mérites du Bienheureux Roch, préservez notre âme et notre corps de toute maladie contagieuse. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Timbre-poste émis par le Grand-Duché du Luxembourg pour Noël 1977

Deuxième valeur d’une série de quatre sujets religieux

Saint Roch.Sculpture baroque de Erasmus Kern (XVIIe siècle).
Saint Roch.
Sculpture baroque de Erasmus Kern (XVIIe siècle).

1776

Saint Roch de Montpellier, Saint populaire entre tous, naquit vers la fin du XIIIe siècle, en 1295, Boniface VIII étant Pape, Adolphe Ier roi des Romains et Philippe IV-le Bel roi de France.

Saint Roch est célèbre par sa pauvreté volontaire, qui lui fit distribuer aux pauvres, à l’âge de vingt ans, l’immense fortune que ses parents lui avaient laissé en héritage ; il est célèbre aussi par ses pèlerinages. Il est souvent représenté en pèlerin de Saint-Jacques de Compostelle, ce qui le fait parfois confondre avec le grand Apôtre.

Dans une ville d’Italie, il guérit tous les pestiférés sur lesquels il fit le signe de la Croix. À Rome où la peste sévissait d’une manière plus terrible, sa présence opéra les mêmes merveilles. Rome sauvée, il parcourut les campagnes et un grand nombre de villes d’Italie, qu’il délivra.

On le représente avec un chien, parce que, dans une grave maladie où il fut abandonné de tous, un chien lui apporta sa nourriture.

Il mourut inconnu après plusieurs années de prison dans le château de son oncle, à Montpellier. Sa mort fut glorifiée par de nombreux miracles. C’était en 1327, saint Roch était âgé de trente deux ans, Jean XXII étant Pape, Louis V roi de Germanie et roi des Romains et Charles IV le Bel roi de France.

Bronze flamand du XVIIIe siècle
Bronze flamand du XVIIIe siècle

Dimanche 24 septembre 2023
17e dimanche après la Pentecôte
En France :
Solennité de Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus patronne seconde de la France

2e classe
Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
En France : Solennité de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face :


Seigneur, qui avez dit : Si vous ne devenez semblables à des petits enfants, vous n’entrerez point dans le royaume des Cieux ; donnez-nous, nous Vous en supplions, de suivre et d’imiter l’humilité et la simplicité de la bienheureuse Vierge Thérèse, afin d’obtenir avec elle les récompenses éternelles. Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

et mémoire du 17e dimanche après la Pentecôte :


Seigneur, nous Vous en prions, donnez à Votre peuple la grâce d’éviter l’influence contagieuse du diable, afin qu’avec un cœur pur, il ne cherche que Vous qui êtes Dieu. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
La Sainte Vierge apparut au XIIIe siècle à saint Pierre Nolasque, à saint Raymond de Pegnafort, et à Jacques, roi d’Aragon, pour leur suggérer de fonder un institut religieux dans le but de délivrer les Chrétiens du joug barbare des Sarrasins qui occupaient à cette époque une grande partie de l’Espagne.


En conséquence, le 10 du mois d’août, de l’an 1218, le roi Jacques décréta l’établissement de l’Ordre royal, militaire et religieux de Notre-Dame de la Merci et concéda à ses membres le privilège de porter sur la poitrine ses propres armes.


Le plus grand nombre d’entre eux étaient chevaliers et tandis que les clercs récitaient l’Office divin dans les commanderies, eux surveillaient les côtes et délivraient les prisonniers.

Cette œuvre se répandit sur toute la surface du globe et produisit des héros de sainteté et des hommes d’une charité et d’une piété incomparables qui se dévouaient à recueillir les aumônes des Chrétiens pour racheter leurs frères et à se donner souvent eux-mêmes comme rançon pour délivrer un grand nombre de captifs.


Célébrée d’abord par l’Ordre de Notre-Dame de la Merci, la fête de ce jour fut étendue à l’Église universelle, par Innocent XII au XVIIe siècle.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Priez la sainte Vierge pour le rachat de tant d’âmes captives du démon et du vice.

Méditation du jour
Ô Marie, votre amour pour nous n’a pas de bornes  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|