S. Maximin, 1er évêque
d’Aix-en-Provence
L’un des 72 disciples de N. S.
8 juin

On lit en tête du Martyrologe romain :


À Aix, en Provence, le décès de saint Maximin, premier évêque de cette ville, que l’on dit avoir été disciple de Notre Seigneur.

1731

Le corps de saint Maximin fut transporté de la ville d’Aix à celle qui porte son nom dans le même diocèse, et on l’y conservalt dans l’église des Dominicains. En 1283, Charles II, roi de Sicile et comte de Provence, avait donné à l’église métropolitaine de Saint-Sauveur d’Aix, la mâchoire de saint Maximin et une portion du crâne de ce Saint.

En 1792, un prêtre d’Aix put soustraire ces reliques à la fureur des révolutionnaires, et, avant de mourir, il les confia à un religieux Chartreux.

Et le 13 mai 1820, Mgr de Beausset-Roquefort en fit la reconnaissance juridique et les transféra solennellement dans son Église métropolitaine d’Aix.

Saint Maximin est le patron du diocèse d’Aix-en-Provence.




Nous vous remercions de votre intérêt pour ce Saint. Priez-le afin que nous ayons le temps de rédiger sa vie pour sa prochaine fête !

Sauf si vous nous faites l’honneur de nous en demander des détails… Veuillez cliquer ici s’il-vous-plaît : voir Martyrologe #90-4


Mardi 18 décembre 2018
de la Férie (de l’Avent)
2e classe
Temps de l’Avent



Oraison - collecte
Nous Vous en supplions, Seigneur, tendez Votre oreille à nos prières, et éclairez les ténèbres de notre esprit par la grâce de Votre visite. Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. 
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Gatien, disciple des Apôtres, fut envoyé, dans les Gaules à Tours, dans le même temps que saint Trophime à Arles, saint Martial à Limoges, saint Saturnin à Toulouse, saint Denis à Paris, saint Paul à Narbonne, saint Austremoine en Auvergne, au Ier siècle, par le souverain Pontife.


Comme saint Ursin, l’apôtre du Berry, saint Gatien, l’apôtre de la Touraine, mourut en paix, tandis que les premiers missionnaires de l’Évangile expirèrent tous ou presque tous dans les supplices. Il fut enseveli dans le cimetière chrétien, au lieu où s’éleva plus tard l’église de Notre-Dame-la-Pauvre, appelée depuis, à cause de son précieux trésor, Notre-Dame-la-Riche. Saint Martin le fit transporter dans l’église cathédrale.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ne vous contentez pas de croire à l’Évangile, conformez-y votre vie, inspirez-vous constamment de ses maximes.


Méditation du jour
La louange divine  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|