S. Louis-Marie Grignion de Montfort
28 avril

  • La vie de saint Louis-Marie Grignion de Montfort

  • Les Litanies de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

  • La Neuvaine "en tempête" en l’honneur de Notre-Dame, Médiatrice de toutes les grâces et de saint Louis-Marie Grignion de Montfort

1686

Nous sommes désolés : nous n’avons pas eu le temps de rédiger la vie de ce Saint qui sera prête pour sa prochaine fête !

(Si Dieu veut, bien sûr…)

Sauf si vous nous faites l’honneur de nous en demander des détails… Veuillez cliquer ici s’il-vous-plaît : voir Martyrologe #90-4

Litanies de saint Louis-Marie de Montfort

1690

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père Céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte-Marie, priez pour nous.

Médiatrice de toutes les grâces, priez pour nous.

Reine des cœurs, priez pour nous.

Saint Louis-Marie de Montfort, priez pour nous.

Fidèle imitateur de Jésus-Christ, priez pour nous.

Prédicateur éloquent de la Croix, priez pour nous.

Chantre du Sacré-Cœur, priez pour nous.

Dévot esclave de Jésus en Marie, priez pour nous.

Apôtre du très Saint Rosaire, priez pour nous.

Homme d’oraison, priez pour nous.

Prodige de mortification, priez pour nous.

Amant passionné de la pauvreté, priez pour nous.

Champion intrépide de la vérité, priez pour nous.

Défenseur ardent de la Foi catholique, priez pour nous.

Zélateur infatigable de la Gloire de Dieu et du salut des âmes, priez pour nous.

Restaurateur des temples du Seigneur, priez pour nous.

Père des pauvres, priez pour nous.

Secours des infirmes et des malades, priez pour nous.

Instituteur de l’enfance et de la jeunesse, priez pour nous.

Fondateur de congrégations religieuses, priez pour nous.

Modèle des prêtres et des missionnaires, priez pour nous.

Obtenez-nous la véritable Sagesse, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous l’esprit de Foi, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous l’esprit de prière, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous l’esprit d’humilité, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous l’amour de la croix, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous votre vraie dévotion à Marie, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous votre amour pour l’Église, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous votre dévouement au Vicaire de Jésus-Christ, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous votre obéissance filiale au Pape infaillible, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous votre courage dans les épreuves, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous votre amour de la vie cachée, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous votre zèle pour la conversion des pécheurs, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous la persévérance dans le bien, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous la grâce d’une bonne mort, saint Louis-Marie de Montfort.

Obtenez-nous le règne de Jésus par Marie, saint Louis-Marie de Montfort.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

V/. Saint Louis-Marie de Montfort,

R/. Intercédez pour nous.

Prions :

Ô Dieu, qui avez fait de saint Louis-Marie un prédicateur éminent du Règne de votre Fils unique, et par lui avez suscité dans Votre Église une double famille religieuse ; daignez nous accorder, selon son enseignement et à son exemple, la grâce de servir toujours, sous le joug suave de la Bienheureuse Vierge Mère, ce même Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous en l’unité du Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


  • Règle : Lorsque aucune indication d’imprimatur n’est donnée, on doit considérer que la prière est au seul usage privé.

Neuvaine "en tempête"

en l’honneur de Notre-Dame,

Médiatrice de toutes les grâces

et de saint Louis-Marie Grignion de Montfort

1687

1. Cette neuvaine a été appelée "neuvaine en tempête", parce qu’elle doit déchaîner dans l’âme comme une tempête de prières et de supplications, afin de faire au Ciel une sainte violence et d’obtenir les grâces demandées.

D’innombrables faveurs, tant spirituelles que temporelles, ont été obtenues par cette neuvaine.

2. Pour faire cette neuvaine aussi parfaitement que possible dans l’esprit de saint Louis-Marie Grignion de Montfort, il faut :

    a) tâcher de vivre dans l’esprit de l’Évangile et de tenir son âme très pure de toute faute, non seulement mortelle, mais aussi vénielle, et même de toute imperfection volontaire ;

    b) accepter et supporter courageusement et généreusement pour le règne de la très Sainte Vierge, toute croix et toute épreuve, lourde ou légère, qui pourra nous être envoyée ;

    c) s’imposer tous les jours quelques petites mortifications, par exemple faire une bonne action.

3. On fera autant que possible les exercices de piété suivants :

    a) en l’honneur de la sainte Messe et la sainte Communion au moins vers la fin de la neuvaine ;

    b) on récitera tous les jours le chapelet,

    c) les litanies de saint Louis-Marie de Montfort avec la prière qui suit et le Souvenez-vous.

4. Il sera bon de porter pendant ce temps une petite relique de notre Père, c’est-à-dire un petit morceau d’étoffe ayant touché à ses ossements (si possible).


  • PRIÈRES (à dire chaque jour)

    I- Les Litanies de saint Louis-Marie de Montfort

    Voir ci-dessus.

    II- Le Souvenez-vous

    Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie,

    qu’on n’a jamais entendu dire

    qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection,

    imploré votre assistance

    ou réclamé vos suffrages,

    ait été abandonné !

    Animé de cette confiance,

    ô Vierge des vierges,

    ô ma Mère,

    je viens à vous, et,

    gémissant sous le poids de mes péchés,

    je me prosterne à vos pieds.

    Ô Mère du Verbe incarné,

    ne méprisez pas mes prières,

    mais écoutez-les favorablement

    et daignez les exaucer.

    Ainsi soit-il.

    III- Trois Ave Maria

    et trois fois :

    Marie, Médiatrice de toutes les grâces, priez pour nous.

    IV- La Consécration

    Marie, Mère de Dieu et Mère des hommes

    je vous prends aujourd’hui

    comme modèle de ma consécration à Dieu.

    Soyez pour moi le signe lumineux

    qui m’appelle sans cesse à vivre

    la Foi, l’Espérance et la Charité.

    Vous êtes la nouvelle Ève,

    la Mère des vivants.

    C’est pourquoi j’ose faire appel

    à votre puissante intercession.

    Mère de l’Église, je vous prie :

    acceptez ce don de moi-même.

    Prenez-moi comme votre enfant,

    formé à votre image,

    porté par votre amour,

    soutenu par votre prière.

    Montrez-moi Jésus,

    le Fils béni de vos entrailles,

    l’Avent de Dieu en ce temps.

    Montrez-moi votre Fils

    que je veux suivre

    par la force de l’Esprit-Saint

    jusqu’en la maison du Père,

    Dieu qui vit dans l’éternité.

    Ainsi soit-il.


    De consensu Ordinari, Mechliniæ, 7 junii 1962.

    (Avec la permission de l’Ordinaire de Malines-Bruxelles, 7 juin 1962)


    • Règle : Lorsque aucune indication d’imprimatur n’est donnée, on doit considérer que la prière est au seul usage privé.


  • Lundi 27 mars 2017
    de la quatrième semaine de Carême
    3e classe
    Temps du Carême



    Oraison - collecte
    Faites-nous la grâce, ô Dieu tout-puissant, qu’en pratiquant chaque année ces saintes observances avec une religieuse fidélité, nous Vous soyons agréables de corps et d’âme. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


    Mémoire de saint Jean Damascène, confesseur et docteur de l’Église :


    Dieu tout-puissant et éternel, qui avez donné au bienheureux Jean une science toute céleste et une admirable force d’âme pour défendre le culte des saintes Images, accordez-nous, par son intercession et à son exemple, d’imiter les vertus de ceux dont nous honorons les images, et de ressentir les effets de leur protection. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

    Ainsi soit-il

    Vie du Saint du jour
    Saint Jean, surnommé Damascène (c’est-à-dire de Damas) fut suscité par Dieu pour défendre le culte des images, à une époque où l’empereur Léon l’Isaurien s’efforçait de les détruire.

    Rempli de la science divine, il combattit avec force les Iconoclastes (mot grec qui signifie : briseurs d’images) ; « sa doctrine céleste et son admirable force d’esprit », lui valurent le titre de Docteur.


    Sa biographie, écrite par le patriarche Jean de Jérusalem, au Xe siècle, reproduit plusieurs légendes (« ce qui doit être lu ») dont la liturgie de sa Messe s’inspire.

    Elle dit par exemple, qu’accusé de trahison par l’empereur auprès du calife de Damas dont il était le conseiller et le ministre, il fut condamné à avoir la main droite coupée. Mais comme pour l’homme à la main desséchée, dont nous parle l’Évangile de sa Messe, cette main lui fut miraculeusement rendue, car il promit à la Vierge de l’employer dorénavant à écrire ses louanges. Il a tenu sa promesse.

    Ses nombreux ouvrages, riches de science et de piété, et son éloquence, lui ont valu d’être comparé par le 2e Concile de Nicée à un « fleuve d’or », et d’être proclamé Docteur de l’Église par Léon XIII.


    Saint Jean Damascène s’endormit dans la paix du Christ vers l’an 780.


     voir la grande vie du Saint


    Résolution pratique du jour
    Ne sortez jamais de la voie de l’obéissance ; cette vertu vous préservera de l’orgueil.

    Méditation du jour
     suite

    |Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|