S. Lin
23 septembre

RÉSUMÉ :


On lit au Martyrologe romain de ce jour :


« À Rome, le triomphe de saint Lin Pape et Martyr, qui succéda immédiatement à saint Pierre, dans le gouvernement de l’Église. Il subit le martyre, et fut enseveli au Vatican, auprès du même Apôtre ».

Le nom de saint Lin se trouve au Canon de la Messe, après celui des Apôtres.

788

Saint Lin, souverain Pontife, né à Voltera, en Étrurie, gouverna le premier l’Église après saint Pierre. Sa foi et sa sainteté étaient telles que non seulement il chassait les démons, mais qu’il rappelait les morts à la vie. Il écrivit les actes de saint Pierre, et soutint ce qui fut fait contre Simon le magicien. Il établit que les femmes n’entreraient dans l’église que la tête voilée. Ce Pontife eut la tête tranchée, à cause de sa constance dans la foi chrétienne, par ordre de Saturninus, consulaire impie et ingrat dont il avait délivré la fille, obsédée par le démon. Il fut enseveli au Vatican, près du Prince des Apôtres, le neuf des calendes d’octobre.


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|