Méditation du jour
S. Marcellin,

premier évêque d’Embrun - 20 avril

Tous les jours sont fête pour le Chrétien ”

Dieu ordonna aux Juifs

de célébrer trois fêtes seulement ;

à nous,

il ordonna d’en célébrer sans cesse ;

car, pour nous,

chaque jour est un jour de fête.

Pour bien comprendre

qu’il nous est loisible d’être toujours en fête,

qu’il n’y a point pour cela de date déterminée

et que nous ne sommes pas limités

par une nécessité de temps,

écoutez ce que dit saint Paul :

« Ainsi, soyons en fête. »

Or, quand il écrivait ces paroles,

ce n’était pas un jour de fête,

ce n’était pas le jour de Pâques,

ni de l’Épiphanie,

ni de la Pentecôte ;

mais saint Paul montrait

que ce n’est point la date

qui est la condition essentielle de la fête,

que c’est la pureté de la conscience.

Une fête, effectivement,

ce n’est rien autre chose

que de la joie ;

mais la joie spirituelle,

la joie de l’âme,

n’a pas d’autre source

que la conscience des bonnes actions ;

celui qui a une bonne conscience

et qui est l’auteur de bonnes actions

peut être perpétuellement en fête.


(Saint Jean Chrysostôme)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|