Méditation du jour
S. Abraham,

ermite - 16 mars

De la charité envers le prochain

et le jugement téméraire.”

Ne jugez votre prochain en aucune manière,

car ce serait vous attribuer le droit de Dieu.

Interprétez en bonne part ce que les autres font de moins bien

ou, si vous ne le pouvez pas, excusez l’intention ;

autrement vous n’arriverez jamais à la pratique de la simplicité

qui n’est pas portée à voir le mal,

mais vous vous laisserez entraîner

par votre imagination.

Ne croyez pas légèrement

le mal qu’on rapporte du prochain,

quelle que soit la personne qui le rapporte,

mais plutôt croyez sans difficulté

le bien qu’on en dit.

C’est ainsi que vous deviendrez

simple comme les colombes,

prudent et avisé comme les serpents.


(Saint Antoine-Marie Zaccaria)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|