Méditation du jour
S. Raphaël,

archange - 24 octobre

Dieu n’abandonne jamais une âme confiante ”

De même que vous ne sauriez avoir trop d’amour pour Dieu,

de même vous ne pourriez avoir en Lui une trop grande confiance,

pourvu que votre intention soit sincère

et que vous fassiez tout ce qui dépend de vous.

Plus cette confiance sera pleine et humble,

plus elle sera agréable à Dieu

et efficace pour se Le rendre favorable.

C’est en quelque sorte Lui faire violence,

puisque Sa bonté,

Sa charité,

Son bon vouloir

sont tels,

qu’Il ne saurait abandonner celui qui espère en Lui.

Et que ce ne soit point l’énormité,

ni le nombre de vos péchés

qui arrêtent les élans de votre confiance,

puisqu’Il est aussi facile à Dieu

de vous pardonner en un moment

les péchés les plus graves que les plus légers,

tandis que vous ne pouvez pas plus vous relever d’un péché

que de cent mille.

C’est le plus grand de tous les bonheurs

que de pouvoir acquérir,

même au dernier instant,

cette ferme,

humble

et amoureuse confiance en Dieu.

Le Ciel et la terre périront

plutôt que Dieu rejette ou abandonne

celui qui s’en remet à Lui

et se confie humblement à Sa bénignité.

(Vénérable Louis de Blois, o.s.b., 1506-1565)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|