Méditation du jour
ÉPIPHANIE DU SEIGNEUR - 6 janvier
L’Amour de Jésus

est au-dessus de tout amour ”

Pour voir la notice de la fête de ce jour : chapitre « Le Martyrologe » en-haut à droite, puis consultez la liste des Saints (fêtes mobiles) au sommaire colonne de gauche. (Ou cliquez sur son nom, ci-dessus, s
Pour voir la notice de la fête de ce jour :
chapitre « Le Martyrologe » en-haut à droite, puis consultez la liste des Saints (fêtes mobiles) au sommaire colonne de gauche.
(Ou cliquez sur son nom, ci-dessus, s'il est souligné).

Est-il étonnant que Jésus,

l’Amour infini

rendu visible,

l’emporte sur tout amour de créature ?

Car c’est bien cela que Jésus incarné,

Jésus crucifié surtout !

C’est l’Amour infini

et ineffablement ravissant

rendu présent pour moi,

rendu visible à mes yeux d’homme.

Jésus, c’est l’Amour éternel

qui Se laisse voir par mes yeux,

qui Se laisse baiser par mes lèvres,

qui, enfin, se laisse étreindre sur mon cœur

dans un embrassement ineffable.

Est-il étonnant alors que Jésus,

Amour infini rendu visible,

palpable,

l’emporte mille fois sur tout amour ?

Quel mortel

rêverait de comparer sa puissance de pygmée

à celle de la grande Pensée créatrice ?

Quel génie

oserait se mesurer

à la Sagesse infinie,

dont les atomes,

ces minuscules systèmes solaires,

nous révèlent la grandeur

autant que les astres immenses du ciel ?

Et Dieu Se laisserait vaincre en amour

et en amour seulement ?

Il laisserait la palme d’amour

à quelques hommes

ou à quelque Chérubin

ou Séraphin ?

En fait d’amour seul,

Il ne serait pas infiniment supérieur

à Sa petite créature ?

Pauvres mondains

qui vous imaginez

avoir le monopole de l’amour,

sachez que votre amour

n’est rien,

n’est que vil égoïsme

auprès de l’Amour

de Jésus crucifié.

Autant le Ciel

est au-dessus de la terre

et le Créateur

au-dessus de la créature,

autant l’Amour de Dieu

rendu visible

en Jésus

et par Jésus

l’emporte infiniment

sur tout amour humain.


(R.P. de Jægher, s.j.)


Vendredi 22 novembre 2019
Ste Cécile,

vierge et martyre
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu, qui nous réjouissez par la solennité annuelle de la bienheureuse Cécile, Votre Vierge et Martyre, daignez nous faire la grâce d’imiter par une vie sainte, les exemples de celle à qui nous rendons aujourd’hui nos hommages. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Née à Rome de l’illustre famille des Cœcilii, sainte Cécile consacra à Dieu sa virginité dès son enfance. Contrainte dans la suite d’épouser Valérien, jeune homme païen, elle lui dit le soir de ses noces : « Valérien, je suis placée sous la garde d’un Ange qui protège ma virginité ; c’est pourquoi ne tentez rien à mon égard de peur d’attirer sur vous la colère de Dieu ».

Valérien n’osa point s’approcher d’elle et déclara qu’il croirait en Jésus-Christ s’il voyait cet Ange. Sainte Cécile lui assura qu’il ne le pouvait sans avoir reçu le Baptême et l’envoya au Pape saint Urbain qui se tenait caché, à cause des persécutions, dans les Catacombes.


Saint Urbain le baptisa et Valérien vit auprès de sa virginale épouse un Ange resplendissant d’une clarté toute divine.

Elle instruisit également Tiburce, frère de Valérien, dans la Foi de Jésus-Christ, et Tiburce, baptisé, vit aussi l’Ange de Cécile. Peu de temps après, tous deux furent martyrisés, sous le préfet Almachius. Celui-ci fit enfin arrêter sainte Cécile et ordonna qu’elle fût mise à mort dans sa maison.

C’était vers 230. Son corps fut découvert un 1599 par le cardinal Sfondrati, tel qu’il était au moment de sa mort ; Stefano Maderno en a sculpté une reproduction célèbre qu’on voit sous le maître-autel de son église à Rome.

Voir cette reproduction #1016


Sa maison fut en effet transformée en un sanctuaire où repose son corps. Depuis bien des siècles un chœur de Vierges de l’ordre de Saint-Benoît veille sur ce trésor. Cette église est l’un des deux ornements du Transtévère (l’autre est à Sainte-Marie du Transtévère).

Sainte Cécile a son nom au Canon de la Messe. « Au son des instruments de musique, dit le 1er répons de Matines, la vierge Cécile adressait en son cœur un chant au Seigneur ». Aussi est-elle la patronne des musiciens.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Aimez le chant des Psaumes et des cantiques ; prenez part aux chants de l’Église.

Méditation du jour
L’affabilité  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|