Méditation du jour
Ste Cécile,

vierge et martyre - 22 novembre

L’affabilité ”

Il y a beaucoup d’hommes qui s’imaginent

être justes

quand ils rendent à chacun

ce qui lui est dû

dans le domaine des choses matérielles.

Ils ont payé exactement leurs achats,

ils ont compté à leurs ouvriers un juste salaire,

par exemple,

et il leur semble aisément

que toute justice est satisfaite.

Or, il n’en est rien.

Les droits d’autrui sont divers

et multiples,

à commencer par les droits de Dieu

auxquels donnera satisfaction

la vertu de religion

et tout ce qu’elle suppose ;

par les droits de nos parents

et de nos familles,

auxquels donneront satisfaction

les vertus de piété filiale

et de piété familiale ;

et le droit que possèdent

tous ceux qui nous entourent

à notre affabilité.

Sous quelque nom qu’on la désigne, en effet,

qu’on l’appelle amabilité,

gentillesse,

douceur,

bonté,

patience,

urbanité,

politesse, etc.,

peu importe,

l’affabilité est une dette de justice

dont nous sommes redevables

envers tous les hommes qui viennent à nous

ou avec lesquels nous entrons en commerce.


(R.P. Schot, Barnabite)


Mercredi 25 novembre 2020
Ste Catherine d’Alexandrie,

vierge et martyre
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu, qui avez donné la loi à Moïse sur le sommet du Mont Sinaï, et qui avez fait miraculeusement transporter en ce même lieu, par Vos saints Anges, le corps de Votre bienheureuse Vierge et Martyre Catherine ; faites, nous Vous en supplions que, par ses mérites et son intercession, nous puissions parvenir à la montagne qui est Jésus-Christ. Lui qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
L’illustre vierge Catherine, dit le Bréviaire Romain, naquit à Alexandrie. Ayant joint dès sa jeunesse l’étude des arts libéraux à l’ardeur de la Foi, elle s’éleva en peu de temps à une haute perfection de doctrine et de sainteté, si bien qu’à l’âge de dix-huit ans elle surpassait les plus érudits.


Ayant reproché à l’empereur Maximin de tourmenter les Chrétiens, celui-ci, rempli d’admiration pour la science de sainte Catherine, rassembla de toutes parts les hommes les plus savants, afin de la faire passer avec conviction de la Foi de Jésus au culte des idoles.


Le contraire arriva, car plusieurs d’entre eux furent convertis au Christianisme par la force de ses raisonnements. Maximin alors fit battre sainte Catherine de verges et de fouets garnis de plomb. Puis il la fit attacher à des roues armées de glaives aigus. Mais cette machine se rompit et le tyran ordonna que la vierge fût décapitée.


Elle mourut vers 307. Elle est dans la liste des quatorze Saints Auxiliaires. Le mont Sinaï où le corps de sainte Catherine fut transporté par les Anges est aussi le lieu où, par le ministère des Anges, Dieu donna Sa loi à Moïse.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ne subissez jamais le joug du respect humain ; prêchez hautement, servez publiquement Jésus-Christ, à la face du monde ; soutenez les droits de Son Église.

Méditation du jour
La lumière de la Foi  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|