Méditation du jour
S. François-Xavier,

confesseur - 3 décembre

La Messe, c’est Jésus qui prie ”

Oh ! quel besoin de réparation

l’humanité entière doit éprouver

quand elle se rend compte

de tant d’offenses faites à Dieu !…

Chaque jour

Jésus-Christ vient sur l’autel,

Il offre Son Sang pour nous

et lave les souillures de la terre…

La Messe,

c’est Jésus qui prie.

Là encore éclate notre incapacité.

Nous sommes incapables d’adorer,

incapables de remercier,

incapables de réparer,

et aussi incapables de prier.

Qu’elles sont rares les prières ferventes !

Jésus est là qui prie pour nous.

Il crie vers Son Père :

« Pater ! ayez pitié de Ma souffrance !

« Ne Vous vengez pas sur ceux qui sont Mes enfants. »

Voilà ce qu’est la Messe

pour qui sait la comprendre.

Aussi quelle transformation

dans le monde

depuis l’offrande du Saint Sacrifice !

Le Dieu sévère est devenu

le Dieu d’amour.

Au commencement c’est Jéhovah,

terrible dans Sa justice ;

maintenant,

quand ce Dieu irrité regarde sur la terre,

Ses yeux divins tombent sur Jésus-Christ

commençant Son Sacrifice

sur chacun de nos autels,

et Il pardonne

à l’humanité.

Voilà ce qu’est la Messe :

la Passion continuée sur la terre.


(R.P. Roux, de l’Oratoire)


Jeudi 23 mai 2019
Saint Didier,

évêque de Vienne et martyr
4e classe

Temps Pascal


S. Siagre,

évêque de Nice et confesseur


S. Jean-Baptiste de Rossi,

prêtre et confesseur


voir Le Martyrologe #90-4


(Prière de ce jour) :
Voir « Mois de Marie » #1399-101




Oraison - collecte
Ô Dieu, qui donnez à Vos fidèles de n’avoir plus qu’un seul vouloir, accordez à Vos peuples d’aimer ce que Vous leur commandez, de désirer ce que Vous leur promettez ; afin qu’au milieu des changements de ce monde, nos cœurs demeurent fixés là où sont les joies véritables. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Ce saint évêque s’attira beaucoup de vénération par son savoir et par sa vertu. Il était né dans la ville d’Autun, mais il fut élevé dans celle de Vienne, en Dauphiné.

Saint Grégoire lui recommanda Mélite et Laurent, missionnaires, qu’il envoyait à saint Augustin, en Angleterre. Il se servit encore de son zèle pour réformer des abus qui s’étaient glissés en quelques Églises de France.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Servez Dieu gaiement. Un saint triste est un triste saint, disait le Saint Curé d’Ars.

Méditation du jour
La terre des vivants  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|