Méditation du jour
- 6 mars
Nous pâtirons,

comme Jésus-Christ ”

Vous avez pâti pour nous

et avant nous

dans une incomparable mesure,

ô Jésus-Christ ;

nous pâtirons après Vous

et comme Vous.

Pour fidèle

et puissante qu’elle soit,

Votre providence ici

ne donne point de dispense.

Elle gouverne,

modère

et féconde

nos douleurs,

mais sans les supprimer.

Elle fait souvent bien plus qu’y consentir,

elle les suscite

et les impose.

Il en résulte que la patience est nécessaire à tous ;

qu’elle est autre chose encore

qu’une condition à subir,

qu’elle est un précepte à garder.

Comme elle entre essentiellement dans Vos mystères

et Votre doctrine,

elle fait inévitablement partie

du système de nos vertus.

Elle seule termine

ce que les autres commencent :

elle nous livre tout à fait à Dieu,

à Ses droits souverains,

à Son absolu bon plaisir,

à Ses perfections adorées,

à Lui enfin

dont nous devenons ainsi

le trône,

le temple

et le royaume,

ce qui fait qu’Il nous possède

en même temps que nous Le possédons.


(Mgr Gay) Voir à la fin de la méditation du 21 mai #389


Samedi 18 janvier 2020
de la Sainte Vierge
4e classe
Temps après l’Épiphanie



Oraison - collecte
Ô Dieu, qui avez choisi la féconde virginité de Marie pour donner au genre humain les biens du salut éternel, accordez-nous de ressentir la bienfaisante intercession de celle par qui il nous fut donné de recevoir l’Auteur de la vie, Notre Seigneur Jésus-Christ Votre Fils, qui vit et règne avec Vous en l’unité du Saint-Esprit, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de Ste Prisque, vierge et martyre :


Faites, nous Vous en prions, Dieu tout-puissant, que célébrant la naissance de la bienheureuse Prisque, Votre Vierge et Martyre, nous goûtions la joie de cette solennité annuelle et que nous profitions de l’exemple d’une si grande Foi. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Sainte Prisque, âgée de treize ans, subit, sous l’empereur Claude (Ier siècle), de cruels tourments.


On voulait la contraindre à adorer les idoles, mais sa grande Foi la remplit de la force divine de Jésus et elle entra au Ciel, ceinte de la double couronne de sa virginité et de son martyre.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Priez beaucoup pour le triomphe de l’Église contre l’impiété.

Méditation du jour
L’âme qui aime Dieu  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|