Méditation du jour
- 24 juillet
Dieu seul répond

à toutes les aspirations de l’âme ”

Dieu

finalement communiqué à l’homme,

voilà le bien parfait,

le bien qui doit combler

les abîmes de notre nature,

sans qu’il y reste le moindre vide

où se fasse entendre la voix

d’un désir inassouvi.

Pendant que les créatures

irritent les convoitises infinies

qui nous tourmentent

et nous déchirent le sein,

Dieu nous promet

un apaisement plein de délices,

car Lui seul peut Se donner

sans S’appauvrir,

et faire de Son être infini

des largesses qui contentent

toutes les capacités créées.

Dieu

finalement communiqué à l’homme

est le Bien parfait ;

par conséquent,

c’est le Bien sans fin.

Aucune puissance

ne peut conspirer contre celui

qui Le possède ;

tranquille

et fier de sa gloire,

il vit à l’abri de toutes les déceptions,

attendant dans une royale paix

le renouvellement éternel

de ses jours.

Enfin,

Dieu est le Bien suprême,

le Bien qui surpasse

et commande tous les biens,

le Bien dont tous les autres biens

ne sont que de pâles reflets,

le Bien qui appelle à Lui,

par Sa nature même,

tous nos désirs

et toutes nos prières.


(R.P. Monsabré, o.p.)


Dimanche 29 novembre 2020
1er dimanche de l'Avent
1re classe
Temps de l’Avent



Oraison - collecte
Faites paraître, Seigneur, Votre puissance et venez ; afin que nous méritions d’être arrachés, par Votre secours, aux imminents périls où nos péchés nous engagent, et d’en être sauvés par Votre vertu libératrice ; Vous qui étant Dieu vivez et régnez avec Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit, dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
« À Rome, dit le Martyrologe Romain, sur la voie Salaria, l’anniversaire des saints Martyrs Saturnin, vieillard et Sisinius, diacre, sous l’empereur Maximin.


« Après qu’ils eurent langui longtemps en prison, le préfet de la ville ordonna qu’ils fussent placés sur le chevalet, et leurs membres disloqués à l’aide de courroies, puis qu’ils fussent meurtris à coups de matraques et de fouets à clous et brûlés en plusieurs parties du corps ; enfin, descendus du chevalet, il leur fit trancher la tête. » (L’an 305).


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ne pouvant donner à Dieu le sang de votre corps, donnez-Lui le sang de votre âme, c’est-à-dire le sacrifice.

Méditation du jour
Soyons fidèles à la grâce  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|