Méditation du jour
S. Robert Bellarmin

évêque, confesseur et

docteur de l’Église - 13 mai

La mission divine de sainte Jeanne d’Arc ”

  • Voir la fête de sainte Jeanne d’Arc, le 30 mai.


    Enfin la vérité se fait jour.

    Après cinq siècles d’oubli,

    sainte Jeanne d’Arc réapparaît,

    toute auréolée de sa gloire

    et de sa puissance.

    Mais dans le plan divin,

    ce n’est certes pas pour attirer vers elle,

    d’une façon égoïste,

    l’apothéose d’un peuple.

    Les desseins de Dieu

    sont autrement magnifiques,

    et la noble héroïne ne le voudrait pas.

    La première fois

    elle est venue bouter hors des frontières

    l’ennemi séculaire,

    et ramener parmi nous

    le vrai roi de France.

    Sa mission totale

    est de coopérer aujourd’hui

    à l’action de saint Michel,

    et de tous nos Saints protecteurs,

    afin de bouter hors des frontières

    cet ennemi infernal

    qui est cause de tous nos maux,

    le démon,

    et de ramener dans la Patrie

    le véritable roi de France,

    le Cœur de Jésus,

    qui seul peut nous donner

    avec la paix sociale,

    la prospérité nationale.

    Mieux que personne

    elle saura apaiser nos divisions intestines

    et nous réapprendre

    le culte oublié de Jésus et de Marie,

    seul garant d’un ordre nouveau,

    digne de ce nom.


    (R.P. Crosnier)


  • Samedi 25 septembre 2021
    des Quatre-Temps de septembre
    2e classe
    Temps après la Pentecôte

    S. Firmin,

    premier évêque d’Amiens et martyr


    S. Nicolas de Flüe,

    Patron céleste de la Suisse


    voir Le Martyrologe #90-4




    Oraison - collecte
    Dieu tout-puissant et éternel, qui guérissez les corps et les âmes par le remède salutaire de l’abstinence, nous supplions humblement Votre majesté, afin qu’apaisé par la prière pieuse de ceux qui jeûnent, Vous nous donniez des secours pour le présent et pour l’avenir. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. ,
    Ainsi soit-il

    Vie du Saint du jour
    Le père et la mère de saint Firmin, qui étaient des plus riches et des plus considérables de la ville de Pampelune, en Espagne, à la fin du Ier siècle, furent convertis à la Foi par saint Honestus, prêtre de Toulouse, et disciple de saint Saturnin.


    Convaincus que de la première éducation dépend ordinairement le reste de la vie, ils mirent leur fils entre les mains de ce saint ecclésiastique, aussi distingué par sa science que par ses vertus, afin qu’il le formât de bonne heure à la piété.


    Saint Honorat, successeur de saint Saturnin à Toulouse, sacre saint Firmin évêque pour évangéliser les païens.

    L’évêque missionnaire parcourut les Gaules, puis fixa son siège à Amiens.

    Ses succès lui obtiennent d’avoir la tête tranchée. C’était dans les premières années du IIe siècle.


     voir la grande vie du Saint


    Résolution pratique du jour
    Remerciez Dieu du don de la Foi, qu’Il vous a accordé de préférence à tant d’autres.

    Méditation du jour
    De l’amour fraternel  suite

    |Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|