Méditation du jour
Manifestation de la Médaille miraculeuse


- 27 novembre

Louange et prière à Marie ”

Ô Dame, vous êtes la fleur de lis de virginité

et d’humilité ;

vous êtes la rose de grâce

et de douceur.

Veuillez donc mettre toute pureté en mon cœur,

afin que je puisse enlever de mon âme

jusqu’à la plus légère souillure du péché.

Veuillez aussi me donner une charité parfaite,

et faites que je ne perde jamais la droite voie de l’humilité,

quels que soient les honneurs

et les joies terrestres

dont je puisse être tenté.

Puissé-je, grâce à vous, parfaitement connaître mon Créateur,

et vous connaître, ô Marie,

et connaître aussi tout le bien que vous m’avez fait

et que vous me faites tous les jours !

Contre toutes les adversités qui me peuvent venir en ce siècle,

ornez de patience mon esprit,

ma pensée

et mon cœur.

Ô Vierge Marie,

accordez-moi cette dernière grâce,

que je puisse tous les jours

avoir le souvenir

et la compassion

de la mort

de votre très doux Fils,

comme aussi de cette grande douleur que vous souffrîtes

quand vous le vîtes sur la croix.

Et puissé-je ainsi,

grâce à vos douces prières,

parvenir à la joie du Paradis !

Amen.

(Anciens manuscrits)


Jeudi 15 novembre 2018
S. Albert le Grand,

évêque, confesseur

et docteur de l’Église
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu, qui avez rendu grand le bienheureux Albert Votre Pontife et Docteur, par la subordination de la sagesse humaine à la Foi divine ; donnez-nous, nous Vous en supplions, que nous nous attachions aux traces de son magistère, pour jouir ainsi au Ciel de la lumière parfaite. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Albert, Suève d’origine, fut, dès l’enfance très dévot à la bienheureuse Vierge Marie. Décidé à entrer dans l’Ordre des Prêcheurs, il se laissa gagner par les artifices du démon et il y avait renoncé quand le bienheureux Jourdain de Saxe réussit à le ramener définitivement à sa vocation.


Il étudia la philosophie à Cologne puis l’enseigna à Paris, où il devint un des maîtres les plus célèbres de l’université. Revenu à Cologne, il eut pour élève saint Thomas d’Aquin.


Urbain IV le nomma évêque de Ratisbonne. Il combattit les erreurs de Guillaume de Saint-Amour. Il mourut à Cologne en 1280. Pie XI le canonisa et le déclara en 1931 Docteur de l’Église universelle.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Il faut que tout nous élève à Dieu, que tout nous révèle Sa présence et Son amour : une fleur, un grain de sable, le bruit du jour, le repos de la nuit, tout en un mot.

Méditation du jour
L’action de saint Albert le Grand  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|