Méditation du jour
S. Jean de Matha,

confesseur - 8 février

Unissons la confiance

à la défiance ”

La confiance tient le milieu entre deux vices opposés,

la présomption

et la pusillanimité,

qui ont l’un et l’autre la même source,

c’est-à-dire l’amour-propre.

On est présomptueux

lorsque l’on compte trop sur soi.

On est pusillanime

lorsque, ne s’appuyant que sur soi,

on sent combien cet appui est faible.

Le présomptueux dit :

Rien ne m’ébranlera jamais.

Le pusillanime dit au contraire :

Le moindre souffle me renversera.

Le confiant,

en se regardant lui-même dit,

comme le pusillanime,

qu’un rien peut le renverser ;

mais, en regardant Dieu,

il ajoute que rien n’est capable de l’ébranler.

Il réunit ainsi les deux sentiments,

qui, vicieux séparément,

sont une vertu

quand on les joint ensemble.


(R.P. Grou, s.j.)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|