Méditation du jour
- 7 mars
Prière à saint Thomas d’Aquin ”

Ô saint Thomas d’Aquin,

angélique Docteur,

daignez m’apprendre la science des Saints.

Enseignez-moi, d’abord, ô Maître,

la science de la fin suprême

à laquelle je dois tendre, pour me sanctifier :

Dieu,

Dieu seul,

Dieu tout entier,

avec Ses adorables perfections,

puissance,

sagesse,

pureté,

vérité,

justice,

et surtout bonté ;

Dieu qui me permet,

qui me commande

de reproduire en moi

Son image

et Sa ressemblance ;

Dieu à qui nul de mes actes n’échappe

et qui scrute le fond de mon cœur ;

Dieu dont la providence m’assiste miséricordieusement pendant la vie,

mais aussi me jugera sévèrement à l’heure de la mort.

Ô fin sublime,

qui m’effraie par sa grandeur

et ses responsabilités,

mais qui m’attire

par ses bontés

et ses bienfaits !

Enseignez-moi,

ô saint Docteur,

la patience

pour avancer pas à pas

dans ce laborieux chemin

de ma fin suprême.

Enseignez-moi

l’art d’utiliser comme secours

mes faiblesses

et mes défauts eux-mêmes.

Enseignez-moi, enfin,

la pratique des trois dévotions

qui vous furent si chères

et si bienfaisantes :

Jésus crucifié,

Son auguste Eucharistie,

et la Vierge Marie

Sa sainte Mère.

Ainsi soit-il.


(R.P. Cormier, o.p.)


Dimanche 19 mai 2019
4e dimanche après Pâques
2e classe
Temps Pascal


Ste Pudentienne,

vierge


S. Yves,

juge, avocat et prêtre


voir Le Martyrologe #90-4


(Prière de ce jour) :
Voir « Mois de Marie » #1399-84




Oraison - collecte
Ô Dieu, qui donnez à Vos fidèles de n’avoir plus qu’un seul vouloir, accordez à Vos peuples d’aimer ce que Vous leur commandez, de désirer ce que Vous leur promettez ; afin qu’au milieu des changements de ce monde, nos cœurs demeurent fixés là où sont les joies véritables. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Parmi tous les Pasteurs auxquels Jésus ressuscité confia la charge de Son Église, saint Pierre Célestin est celui qui manifeste le plus spécialement la vertu d’humilité dont saint Benoît, son Père en Dieu, fait la base de toute sainteté.

Né en 1221, il se retira, à peine adolescent, dans le désert, où bientôt ses vertus lui attirèrent des disciples. Ce fut l’origine de la branche de l’Ordre Bénédictin qui fut connue depuis sous le nom de Célestins, nom que prit saint Pierre lorsqu’il devint Pape.

Arraché en effet à l’âge de soixante-douze ans à sa douce solitude, il reçut la plénitude du sacerdoce, et occupa la chaire de saint Pierre, vacante depuis vingt-sept mois. Élevé à cette éminente dignité, il se crut incapable de porter un tel fardeau et « mettant l’humilité au-dessus de cette élévation », il descendit volontairement du trône pontifical.

Terminant ses jours dans la contemplation, dont son âme ne pouvait plus se passer, il mourut le 19 mai de l’an 1296.

À l’exemple de saint Pierre Célestin, méprisons les honneurs de ce monde, afin de parvenir heureusement à la possession des récompenses promises aux humbles.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Soyez humble, ayez des goûts modestes ; rien ne trouble le cœur comme l’ambition.

Méditation du jour
Jésus-Christ n’a pas voulu nous laisser orphelins  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|