Méditation du jour
S. Paul de la Croix,

confesseur - 28 avril

Le cœur du juste est inébranlable ”

Le cœur du juste ne tremble pas,

même quand, humainement,

tout devrait l’épouvanter.

C’est qu’il a en Dieu son refuge assuré

et qu’il trouve là

une garantie

contre toutes les menaces

et toutes les adversités.

Se confier en soi-même : erreur.

Se confier dans les autres : illusion souvent.

Se confier en Dieu : suprême et unique sécurité.

L’expérience le montre bien.

De la sorte, ce cœur de chair

a la fermeté d’un cœur de pierre.

Il peut être à la fois

« tendre comme une mère

« et dur comme le diamant ».

Pendant ce temps,

ses ennemis s’acharnent contre lui,

le font souffrir.

Mais il sait qu’ils ne pourront

que ce que Dieu permettra,

que son bonheur profond

ils ne le lui enlèveront jamais

et que, finalement,

au jour de la souveraine justice,

ce sera une part du triomphe des Saints

que d’assister à la défaite des méchants.

Sans haine d’ailleurs,

mais uniquement dans ce sentiment

qu’il doit en être ainsi

pour que la Justice ne soit pas un vain mot

et que la Sainteté de Dieu ne soit pas une formule vide.


(R.P. Bellouard, o.p.)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|