Méditation du jour
- 27 juillet
Le Royaume des Cieux commence dès ici-bas ”

Pour certains superficiels,

le « Royaume des Cieux »

ne commence pour de bon

qu’après la mort.

C’est vrai

et ce n’est pas vrai.

Car si le Royaume des Cieux

c’est Dieu même,

quiconque déjà possède Dieu

est déjà dans le Royaume des Cieux.

Être uni à Jésus-Christ

par la Foi

et l’Amour,

n’est-ce pas,

intime avec le Fils,

être dans la « Maison du Père » ?

Être en état de grâce,

puisque c’est être « l’habitation des trois personnes de la Sainte Trinité »,

c’est être dans le Royaume des Cieux.

C’est non seulement

avoir le droit d’y entrer en temps voulu,

mais réellement

c’est avoir fait son entrée.

Seulement, ici-bas,

il y a le risque de perdre la chère réalité,

de sortir de la « Maison »,

de s’expulser,

par la faute mortelle,

du « Royaume ».

Tandis qu’après, non...

Mais aussi longtemps qu’une âme

est dans la grâce de Dieu,

elle a Dieu,

elle est dans la Maison

comme une fille chez son père,

elle est dans son Royaume

comme un citoyen dans sa patrie.

« Le Royaume de Dieu est en vous »,

dit Jésus.


(R.P. Bellouard, o.p.)


Jeudi 27 juillet 2017
de la Férie
4e classe
Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu, dont la providence n’est jamais trompée dans ce qu’elle dispose, nous Vous supplions de détourner de nous tout ce qui nous serait nuisible, et de nous accorder tout ce qui doit nous être avantageux. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de saint Pantaléon, martyr :


Faites, s’il Vous plaît, Dieu tout-puissant, que par l’intercession du bienheureux Pantaléon, Votre Martyr, nous soyons délivrés de toute adversité corporelle, et que notre âme soit purifiée de toute pensée mauvaise. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
À Nicomédie, dit le Martyrologe romain, le martyre de saint  Pantaléon, médecin, lequel, ayant été arrêté à cause de sa Foi, par ordre de l’empereur Maximien, fut tourmenté sur le chevalet et brûlé au moyen de torches ardentes ; il fut consolé dans ses tourments par une apparition de Notre-Seigneur, et le glaive mit fin à ses glorieux combats. Il subit le martyre sous Dioclétien vers 303.


Saint Pantaléon est mis par les Grecs au nombre des grands martyrs. Les médecins l’honorent, après saint Luc, comme leur principal patron. C’est l’un des « quatorze Saints Auxiliaires ».


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Gardez-vous bien de soigner votre corps mieux que votre âme.

Méditation du jour
Le Royaume des Cieux commence dès ici-bas  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|