Méditation du jour
- 10 mars
La vie est un service ”

Le Maître nous met sur la terre

pour une journée de travail.

Il nous fixe un coin de champ à cultiver,

une longueur de route à aplanir,

une œuvre à accomplir.

Chacun la sienne

et chacun à sa place.

Le Maître commande,

c’est Son droit.

Nous sommes les serviteurs

et c’est notre devoir d’obéir.

Il n’y a rien là d’humiliant,

rien qui sente la corvée

ou « l’esclavage ».

Ce n’est qu’honneur,

dignité,

sagesse

et bénéfice.

Le Maître étant ce qu’Il est,

s’appeler Son serviteur

c’est prendre le plus beau nom

qui se puisse porter

et c’est sur le front,

tout en peinant,

non pas avoir honteusement une casquette de condamné,

mais c’est avoir une couronne royale.

Le service accompli,

le Maître paie.

Pour salaire,

juste

et magnifique,

Il avait promis le Ciel et,

le temps venu,

Il le donne.

Maintenant,

le serviteur a reçu sa récompense.

Il a « touché » sa journée.

Cela se dit :

« La joie du Maître ».

Et ça l’est en effet.


(R.P. Bellouard, o.p.)


Vendredi 21 juillet 2017
S. Laurent de Brindisi,

confesseur et docteur
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Dieu qui avez donné, pour la gloire de Votre Nom et le salut des âmes, l’esprit de sagesse et de force au bienheureux Laurent, Votre Confesseur et Docteur, en vue des tâches les plus difficiles, accordez-nous ce même esprit pour que nous puissions connaître ce qu’il faut faire et l’accomplir ensuite par son intercession. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de sainte Praxède, vierge :


Exaucez nous, ô Dieu notre Sauveur, afin que, comme la fête de la bienheureuse Praxède Votre Vierge, nous donne la joie, elle nous enseigne aussi la ferveur d’une sainte dévotion. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Laurent de Brindisi, né le 22 juillet 1559 dans la ville dont il a pris le nom était entré chez les Capucins vénitiens. Savant professeur d’Écriture sainte et de théologie, il se montra polémiste ardent contre l’hérésie luthérienne.


Animateur des troupes chrétiennes qui luttaient contre l’armée ottomane et l’Union des États protestants, il fut aussi un diplomate de valeur, un actif fondateur de couvents, un zélé ministre général de son Ordre.

Il se voua tout particulièrement à l’extension et à la défense du dogme et de la morale catholiques : son œuvre abondante le classe parmi les plus savants exégètes et controversistes de la Contre-réforme post-tridentine.

Il mourut à Lisbonne le 22 juillet 1619. Léon XIII l’avait élevé sur les autels, Jean XXIII le proclama docteur de l’Église universelle.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ayez soin du salut des faibles ; éclairez-les et fortifiez-les par vos paroles et vos exemples.

Méditation du jour
Confiance en Dieu dans tous les maux  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|