Méditation du jour
- 5 janvier
Les leçons de la Crèche ”

La considération,

c’est une des choses auxquelles on tient le plus

dans le monde.

On aime,

on exalte

les richesses,

les palais,

le génie,

la science.

On cherche l’amitié

des rois,

des princes.

On considère toutes ces choses

comme les seules

dignes d’être recherchées.

Notre Seigneur a fait abnégation de tout cela.

Il naît pauvre,

plus pauvre

que le dernier de ce monde ;

Il vit pauvre

et inconnu

et, après Sa mort,

Il est encore déposé dans un tombeau

d’emprunt.

Tout cela Notre Seigneur l’a fait

pour notre instruction.

Il nous a donné l’exemple

afin que nous suivions

Ses traces.

Car ce n’est pas tout de se faire un idéal

si les sentiments ne sont pas changés.

Notre Seigneur n’est pas dans la crèche

seulement pour nous dire :

Regardez-Moi,

admirez-Moi,

non !

Il est là

pour nous donner l’exemple

de l’humilité,

du renoncement,

de l’abnégation,

de toutes les vertus.

Il est là surtout pour opérer la transformation de nos âmes

car ce sont nos âmes,

nos sentiments,

nos désirs,

notre intelligence

qui doivent être changés,

renouvelés.


(R.P. Berthier, o.p.)


Dimanche 22 avril 2018
3e dimanche après Pâques
2e classe
Temps Pascal


S. Menelfale,

évêque d’Aix-en-Provence


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Ô Dieu, qui montrez à ceux qui errent, la lumière de Votre vérité, afin qu’ils puissent entrer dans la voie de la justice, donnez à tous ceux qui sont placés dans les rangs de la profession chrétienne, la grâce de rejeter tout ce qui est contraire à ce nom, et d’embrasser tout ce qui lui convient. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Soter, successeur du Pape Anicet en 166, mourut martyr en 175, sous l’empereur Marc-Aurèle.

Saint Caïus, dont les reliques se trouvent dans le sanctuaire de Saint-Silvestre à Rome, gouverna l’Église un siècle plus tard et mourut le 22 avril 296.


Les Papes des premiers siècles portèrent le lourd souci des persécutions qui menaçaient sans cesse leurs fidèles ; le pontificat du Pape saint Caïus fut cependant marqué par une longue ère de paix, quelque dix ans avant la terrible persécution de Dioclétien.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Priez souvent pour la grande œuvre de l’éducation catholique de la jeunesse.

Méditation du jour
La vraie richesse,
c’est l’amour de Dieu
 suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|