Méditation du jour
S. Nicolas de Tolentino,

confesseur - 10 septembre

Leçon de confiance et d’espérance ”

Le sort de la veuve de Naïm nous rappelle que Dieu n’éprouve pas indéfiniment,

qu’Il fait succéder la joie aux peines,

la consolation aux tribulations,

la confiance à la crainte.

Sainte Monique pleura dix-sept ans sur Augustin,

mais à la fin,

elle fut exaucée

et consolée,

et au delà de ses espérances.

Il faut savoir attendre l’heure de Dieu.

Le jeune homme ressuscité nous instruit aussi.

Sa mort prématurée nous rappelle

la fragilité

et l’instabilité de notre vie.

On meurt à tout âge,

et la jeunesse ne nous met pas à l’abri des coups de la mort.

Sa résurrection nous fait penser à la nôtre,

et nous remplit d’espérance

et de courage

dans les luttes que nous avons à soutenir

pour demeurer fidèles au devoir.

Nous nous sentons plus forts pour accomplir notre tâche quotidienne,

quand nous pensons à la récompense qui est au bout,

et nous disons avec saint Ignace :

« Le travail n’a pas le droit de nous faire peur,

quand on pense à la beauté

et à la grandeur

de la récompense qu’il nous prépare. »


(Abbé Catesson, p.s.s.)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|