Méditation du jour
S. Augustin de Cantorbéry,

évêque et confesseur - 28 mai

Le don de l’apostolat ”
Le feu de la Charité alimenté par le Saint Sacrement de l
Le feu de la Charité alimenté par le Saint Sacrement de l'Eucharistie.
L'Hostie consacrée comme le Précieux Sang sont également les vrais Corps, Sang, Âme et Divinité
de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Le don de l’apostolat

vient du Ciel.

Convertir ses frères,

les racheter,

les sauver,

c’est une passion divine.

Cette passion,

Dieu l’a sentie Lui-même,

le premier.

« Il veut que tous les hommes soient sauvés

« et viennent à la connaissance de la Vérité ».

Et c’est Jésus-Christ,

le Fils de Dieu,

qui allume sur la terre cette flamme divine :

« Je suis venu apporter le feu sur la terre,

« et que désiré-Je sinon qu’il s’allume ».

À la veille de quitter la terre

pour remonter à Son Père,

Il laisse tomber de Ses lèvres

dans le cœur enflammé de Ses Apôtres,

ces paroles qui électriseront leurs âmes :

« Comme Mon Père M’a envoyé,

« ainsi Je vous envoie…

« Allez donc,

« enseignez toutes les nations... ».

Telle est la « grande charte » de l’apostolat.

Ce germe fécond,

jeté dans le cœur des amis de Jésus-Christ,

devait,

après la merveille de la Pentecôte,

prendre un développement tel

que la Pentecôte peut être regardée

comme l’inauguration

et la consécration officielle

de l’apostolat universel.


(R.P. Vittorino Facchinetti, o.f.m.)


Dimanche 26 mai 2024
LA SAINTE TRINITÉ
1re classe
Temps après la Pentecôte

S. Philippe Néri,

confesseur



Oraison - collecte
Dieu tout-puissant et éternel, qui, dans la confession de la vraie Foi, avez donné à Vos serviteurs de reconnaître la gloire de l’éternelle Trinité, et d’adorer une parfaite Unité en Votre majesté souveraine ; faites, nous Vous en supplions, qu’affermis par cette même Foi, nous soyons constamment munis contre toutes les adversités. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Philippe, né à Florence au XVIe siècle, quitta tout pour servir le divin Maître, et fonda la Congrégation de l’Oratoire. L’Esprit-Saint l’avait enflammé d’un tel amour de Dieu que les palpitations de son cœur lui brisèrent deux côtes.


Il passait des nuits entières dans la contemplation des choses célestes et « l’Esprit de vérité » lui enseigna la vraie sagesse. Ses entretiens avec Jésus le comblaient d’une telle joie qu’il s’écriait : « Assez, Seigneur, assez ».

Il aimait les jeunes gens : « Amusez-vous, leur disait-il, mais n’offensez pas Dieu ». Il mourut en 1595, en la fête du Saint-Sacrement.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Comme saint Philippe, courons le cœur dilaté d’une sainte et amoureuse joie, dans la voie des commandements de Dieu.

Méditation du jour
Sachez vivre de la vie intérieure au milieu des occupations extérieures  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|