Méditation du jour
Nécessité de la prière

dans les temps présents ”

Aujourd’hui,

plus que jamais,

il faut que les prières sollicitent l’aide divine

dont tous les peuples,

toutes les nations,

la communauté tout entière des hommes

et des États

ont un besoin si pressant.

Les maux qui nous affligent présentement

sont d’un tel poids,

d’une telle gravité,

que c’est à peine s’ils paraissent laisser quelque soulagement,

et ceux que Nous redoutons pour l’avenir

mettent tous les esprits dans l’inquiétude

et l’anxiété.

Mais il faut déplorer surtout

de voir restaurer en beaucoup d’endroits les mœurs païennes

et prôner une doctrine

à l’opposé de celle,

toute céleste,

apportée par Jésus-Christ.

Mais là où l’opiniâtre orgueil de l’esprit humain a péché,

le châtiment ne doit-il pas surtout intervenir ?

En rejetant Dieu et Sa loi,

en négligeant Ses secours,

aucun remède,

Nous le voyons bien

dans la grande affliction de Notre cœur paternel,

ne s’avère adéquat à l’immensité de ces maux.

De fait, si les hommes veulent rétablir la paix

et la prospérité

avec leur seule prudence

et leurs seuls efforts humains,

ce qu’ils poursuivent leur échappe

et ce qu’ils embrassent s’évanouit.

Aussi, est-ce à Dieu,

de qui seul il peut provenir,

que tous, tant que nous sommes,

qui nous glorifions du nom de Chrétien

et nous nourrissons de la Foi divine,

nous demanderons instamment le salut pour le genre humain,

en proie à de telles misères.


(Pie XI)


Dimanche 20 septembre 2020
16e dimanche après la Pentecôte
2e classe
Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Nous Vous en prions, Seigneur, que Votre grâce nous prévienne et nous accompagne toujours, et qu’elle nous donne d’être sans cesse appliqués aux bonnes œuvres. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Eustache, qui portait aussi le nom de Placide, était illustre à Rome, par sa naissance, ses richesses et sa valeur militaire. Un jour, dit sa légende [ce qui doit être lu], qu’il poursuivait à la chasse un cerf d’une taille prodigieuse, l’animal s’arrêta soudain et laissa voir entre ses ramures une image de Jésus crucifié.


L’abbaye bénédictine de Subiaco posséda longtemps la montagne où d’anciennes traditions plaçaient le lieu de cette apparition divine.


Sur l’invitation du Sauveur, saint Eustache prit désormais pour but de ses poursuites la Vie immortelle et s’enrôla avec son épouse et ses deux enfants dans la milice chrétienne.


Nommé général de l’armée par l’empereur Trajan, saint Eustache revint victorieux d’une expédition, mais ayant refusé de rendre grâces aux dieux de ce triomphe, il fut arrêté et exposé aux lions avec sa femme et ses enfants. Mais, à l’étonnement de tous, les bêtes affamées caressèrent leurs victimes et ne leur firent aucun mal.

« Ils furent alors enfermés dans un bœuf d’airain incandescent, déclare le Martyrologe, et consommèrent leur martyre par ce supplice ».

Ce fut sous l’empereur Adrien en l’an 120.


Saint Eustache est l’un des quatorze Saints Auxiliaires.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Pour vous consoler dans vos peines, songez que les Saints en ont enduré plus que vous.

Méditation du jour
Beauté de l’âme en état de grâce  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|