Méditation du jour
Ste Brigitte,

veuve - 8 octobre

De Son tabernacle, Jésus veille sans cesse ”

Approchons du tabernacle et de l’autel

contemplons Jésus-Christ sous les voiles eucharistiques.

Quel anéantissement !

Quelles ténèbres !

Quel silence !

Quel sommeil profond !

Mais ne vous y trompez pas, nous dit-Il :

plus Je M’anéantis,

plus Je vous aime ;

plus Je garde le silence,

plus Je vous écoute me parler ;

plus Je Me cache sous les voiles,

plus Je Me découvre à vous ;

plus Je semble dormir,

plus Je veille.

Ô mon Sauveur,

Votre Cœur veille donc toujours sur mes intérêts les plus chers !

Quelle consolation pour moi !

mais en même temps quelle utile leçon !

Entre mon cœur et Celui de Jésus-Christ, voilà la différence :

quand Jésus-Christ semble dormir,

Son Cœur veille ;

moi, je dors et mon cœur ne veille pas.

Je dors dans l’oubli de mes devoirs ;

je dors dans la tiédeur ;

je dors dans l’indifférence,

et ce sommeil est celui de mon cœur.

Mes passions sont toujours actives,

mon esprit toujours inquiet

et agité.

Ah ! qu’il n’en soit plus ainsi, ô mon Dieu !


(Mgr de La Bouillerie, évêque coadjuteur de Bordeaux, 1810 - 1882)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|