Méditation du jour
- 31 décembre
Nous passons sur la terre

comme des voyageurs ”

La vie présente

n’est que provisoire,

car elle n’a d’autre objet

que de nous acheminer vers le Ciel.

« Nous n’avons point ici-bas de cité permanente,

« nous marchons sans cesse

« vers la Patrie

« qui nous attend. »

Nous passons sur la terre

comme des voyageurs

dans une hôtellerie :

nous ne pouvons pas nous y sentir vraiment chez nous,

et nous ne devons pas nous montrer trop exigeants

pour la manière dont nous y sommes traités.

D’une part, ce qu’il y a de meilleur en nous-mêmes

ne se trouvera jamais satisfait

des joies purement terrestres.

Il y a longtemps que le Psalmiste disait à Dieu :

« Je serai rassasié

« quand je contemplerai Votre gloire. »

Et saint Augustin, dans une phrase demeurée célèbre,

exprimait admirablement à son tour le mal secret

qui ronge tant de grands esprits :

« Vous nous avez créés pour Vous,

« ô mon Dieu,

« et notre cœur est toujours inquiet

« jusqu’à ce qu’il trouve son repos en Vous. »


(Mgr Marius Besson, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, de 1920 à 1945)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|