Méditation du jour
Ste Geneviève,

vierge,

libératrice et patronne de Paris - 3 janvier

Nouvelle année ”

Une année (civile) vient de finir,

une nouvelle commence ;

l’événement est banal en soi,

et cependant peut faire réfléchir un esprit sérieux ;

il doit recueillir une âme chrétienne.

Banal,

ce renouveau d’époque toujours identique :

le temps reste jeune,

il se garde de vieillir,

il ne se couvre pas de rides,

il marche aussi vite qu’à sa primitive création,

par la Toute-Puissance divine,

sans s’essouffler,

dans l’œuvre mystérieuse,

formidable,

irréformable

qu’il accomplit.

Pourtant, s’il ne vieillit pas,

il nous vieillit,

et ceci est grave.

Une nouvelle année à vivre

suppose une année irrévocablement vécue.

Si c’est avec le passé qu’on bâtit l’avenir,

hier nous permet-il de nous réjouir de demain ?

Ce demain,

nous donnera-t-il plus qu’hier ?

Hier,

perdons-le dans la Miséricorde éternelle.

Nous ne pouvons revivre les jours passés ;

s’ils ont eu des vides,

notre amour pour Dieu peut les combler ;

qu’il s’élève donc

ardent

et confiant.

Demain peut nous donner plus qu’hier,

disons mieux,

nous devons le féconder plus qu’hier,

et cela dépend de notre volonté arrêtée

d’utiliser progressivement le temps.

Il est mauvais,

écrit saint Paul,

c’est pourquoi il faut le racheter,

le mettre en valeur.


(Mgr Gonon)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|