Méditation du jour
ASSOMPTION de la

Bienheureuse Vierge Marie

En France : fête nationale - 15 août

L’ancre de l’espérance ”

« La Vie et les Mystères de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu », par l
« La Vie et les Mystères de la
Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu »,
par l'Imprimeur-Éditeur Henri Charpentier,
Nantes - 1859, (coll. personnelle).
Parmi toutes les vertus, c’est à l’Espérance, animée par la Charité, que revient spécialement le droit de nous consoler dans l’infortune ;

c’est elle surtout qui communique à notre cœur la constance et la fermeté qui lui sont alors nécessaires.

Saint Paul nous l’enseigne clairement.

Aussitôt après avoir dit : « Réjouissons-nous dans l’Espérance »,

il ajoute : « en gardant la patience dans tous nos travaux » ;

pour nous bien faire entendre que la joie de l’Espérance et la patience dans les tribulations sont étroitement enchaînées entre elles.

De là l’image aussi belle que vraie sous laquelle il nous représente ailleurs l’Espérance ;

il l’appelle l’ancre de la vie.

Comme une ancre fortement enfoncée dans la terre tient le navire immobile au milieu des flots et fait qu’il brave les fureurs de l’orage,

une vive et ferme espérance, solidement établie sur les promesses du Ciel, rend l’âme du juste inébranlable à tous les assauts de la persécution et de la douleur,

la maintient calme et sereine parmi les vents déchaînés qui bouleversent la mer orageuse du monde.


(Louis de Grenade)

  • Voir les images de LA VIE de la SAINTE VIERGE en la fête de l’Immaculée Conception (8 décembre).




















  • |Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|