Méditation du jour
ASSOMPTION de la

Bienheureuse Vierge Marie

En France : fête nationale - 15 août

L’ancre de l’espérance ”

« La Vie et les Mystères de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu », par l
« La Vie et les Mystères de la
Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu »,
par l'Imprimeur-Éditeur Henri Charpentier,
Nantes - 1859, (coll. personnelle).
Parmi toutes les vertus, c’est à l’Espérance, animée par la Charité, que revient spécialement le droit de nous consoler dans l’infortune ;

c’est elle surtout qui communique à notre cœur la constance et la fermeté qui lui sont alors nécessaires.

Saint Paul nous l’enseigne clairement.

Aussitôt après avoir dit : « Réjouissons-nous dans l’Espérance »,

il ajoute : « en gardant la patience dans tous nos travaux » ;

pour nous bien faire entendre que la joie de l’Espérance et la patience dans les tribulations sont étroitement enchaînées entre elles.

De là l’image aussi belle que vraie sous laquelle il nous représente ailleurs l’Espérance ;

il l’appelle l’ancre de la vie.

Comme une ancre fortement enfoncée dans la terre tient le navire immobile au milieu des flots et fait qu’il brave les fureurs de l’orage,

une vive et ferme espérance, solidement établie sur les promesses du Ciel, rend l’âme du juste inébranlable à tous les assauts de la persécution et de la douleur,

la maintient calme et sereine parmi les vents déchaînés qui bouleversent la mer orageuse du monde.


(Louis de Grenade)

  • Voir les images de LA VIE de la SAINTE VIERGE en la fête de l’Immaculée Conception (8 décembre).




















  • Mardi 26 janvier 2021
    S. Polycarpe,

    évêque et martyr
    2e classe

    Temps après l’Épiphanie



    Oraison - collecte
    Ô Dieu, qui nous donnez chaque année un nouveau sujet de joie par la solennité de Votre Martyr et Pontife, le bienheureux Polycarpe, accordez-nous, dans Votre miséricorde, de pouvoir ressentir les effets de la protection de celui dont nous célébrons la naissance. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles
    Ainsi soit-il

    Vie du Saint du jour
    Saint Polycarpe, disciple de l’Apôtre saint Jean, fut par lui revêtu de la plénitude du sacerdoce et nommé Évêque de Smyrne. Dans une lettre qu’il écrit aux Philippiens, il cite la première Épître de son Maître, dont la liturgie nous fait lire aujourd’hui un passage. « Quiconque, déclare-t-il après saint Jean, ne confesse pas que le Christ est venu dans la chair est un antéchrist ».


    Il revendique pour Jésus la réalité de Son titre de Fils de Dieu contre les hérétiques de son temps qui affirmaient que l’Incarnation du Verbe n’était qu’apparente.


    Un jour que l’hérétique Marcion lui demandait s’il le connaissait, le saint Évêque lui répondit « qu’il le connaissait pour le fils aîné de Satan ». Et l’Épître d’aujourd’hui établit le moyen de distinguer « les fils de Dieu, de ceux qui sont les fils du diable ». Ceux qui, comme le Christ, aiment leurs frères, et, comme Lui, donnent pour eux leur vie, sont de Dieu. C’est ce que fera saint Polycarpe.


    Victime de la persécution qui sévit sous l’empereur Commode, il rendit témoignage au Christ en acceptant le martyre. Il fut livré aux flammes au milieu de l’amphithéâtre, puis frappé d’un coup d’épée, en l’an 166. Il était âgé de 86 ans.


     voir la grande vie du Saint


    Résolution pratique du jour
    Comme saint Polycarpe, tâchons de porter beaucoup de fruits (signification du nom Polycarpe), en aimant notre prochain pour l’amour de Jésus.

    Méditation du jour
    Que rien, pas même la mort, ne soit capable de vous faire offenser Dieu  suite

    |Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|