Méditation du jour

Notre-Dame du Perpétuel Secours


- 27 juin

Notre-Dame du Perpétuel Secours ”

Que nous disent ces mots :

« perpétuel secours » ?

Ils proclament une sollicitude spéciale

de Marie à l’égard des hommes ;

sollicitude provenant

de ce que la divine Mère a été constituée par Dieu

Médiatrice universelle

et toute-puissante

entre le Ciel et la terre.

Mais quel est le fondement

de cette extraordinaire médiation ?

N’est-ce pas l’intime union

qui exista

et qui existe encore

entre le divin Rédempteur

et Celle qui Lui donna

la matière de Son Sacrifice,

le Corps sacré

formé par l’opération de l’Esprit-Saint ?

Or, dans l’image de Notre-Dame du Perpétuel Secours,

l’Enfant Jésus nous est représenté

comme Rédempteur :

Il contemple

Sa passion future.

Marie nous apparaît

dans l’attitude de la compassion,

et elle porte sur ses traits,

dans ses yeux dirigés vers nous,

tous les sentiments

d’une maternelle sollicitude.

Cette Madone est donc bien

la Vierge toute puissante

du secours perpétuel.


(L. Glaziou)


Samedi 18 août 2018
de la Sainte Vierge
4e classe
Temps après la Pentecôte

Ste Hélène,

impératrice et veuve


Au diocèse de Nice :

S. Roch, confesseur


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Accordez, Seigneur, à Vos serviteurs, de jouir toujours de la santé de l’âme et du corps, et, par l’intercession de la bienheureuse Marie, toujours Vierge, donnez-nous, d’être délivrés des tristesses du temps présent et de goûter les joies de l’Éternité. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de saint Agapit, martyr :


Que Votre Église, ô mon Dieu, ait lieu de se réjouir de la confiance qu’elle a aux prières du bienheureux Agapit, Votre Martyr, et que, par son intercession glorieuse, elle persévère dans la piété et demeure établie dans la paix.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
On lit au début du Martyrologe Romain de ce jour :


« En Palestine, la naissance au Ciel de saint Agapit, qui, n’ayant que quinze ans, fut mis à mort à Préneste [depuis Palestrina, près de Rome] (Italie) d’un coup d’épée qui lui procura la couronne d’immortalité (en l’an 275) ».

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Aimer les défenseurs de la religion. Prier pour eux.

Méditation du jour
L’artiste divin  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|