Méditation du jour
- 26 septembre
L’homme n’est heureux qu’en Dieu ”

Nous rampons d’autant plus bas que nous sommes tombés de plus haut.

Grands au sortir des mains de Dieu,

nous sentons que pour nous relever de nos abaissements,

il nous faut remonter à Dieu,

source de notre primitive noblesse ;

hors de là,

il n’y a que contradiction et misère en nous ;

notre cœur est comme un labyrinthe sans lumière et sans issue,

et nous ressemblons à ces êtres informes qui étonnent et effrayent dans l’ordre de la nature.

L’homme étant fait pour Dieu

n’est heureux qu’en Dieu.

Si donc le bonheur était quelque part ici-bas,

il ne saurait être ailleurs que dans la Foi

et dans la vertu,

par lesquelles,

l’homme rentre en communication avec Dieu ;

car le bonheur est une plante du Ciel

qui ne peut s’acclimater sur la terre,

en dehors de l’atmosphère divine.

Les épreuves apprennent à se résigner à la Volonté suprême

et à bénir la Main qui les envoie ;

Jésus-Christ a appelé heureux ceux qui souffrent,

parce que les afflictions temporelles couvrent les biens éternels.

(H. Bretonneau)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|