Méditation du jour
S. Cyrille d’Alexandrie,

évêque, confesseur et

Docteur de l’Église universelle - 9 février

Comment faut-il aimer Dieu ? ”

Quand, en apprenant les grâces que Dieu fait à certaines âmes,

on sent, en quelque sorte qu’on leur porte envie,

c’est-à-dire qu’on voudrait être comme elles

unies parfaitement à Dieu,

ce mouvement est bon :

car on ne veut pas dire par là

qu’on souhaitât de leur ôter leur grâce pour l’avoir ;

puisqu’on sait que Dieu est assez riche

pour nous donner tout ce qu’Il voudra,

sans avoir besoin, comme les hommes,

de rien refuser

ni de rien ôter aux autres.

On peut même en quelque façon désirer d’aimer Dieu

plus que les autres ;

et c’est à quoi Jésus-Christ semble avoir sollicité saint Pierre,

en lui disant : « M’aimez-vous plus que ceux-ci ? »

Il faut toutefois observer que saint Pierre n’osa répondre :

Oui, je Vous aime plus qu’eux, mais seulement :

« Vous savez que je Vous aime. »

On peut désirer, en un certain sens, d’aimer plus que les autres

et plus même, s’il se pouvait

que les Séraphins,

pour exprimer que quelque amour que l’on puisse avoir,

on n’en aura jamais autant

que Dieu en mérite.


(Mgr Bossuet)


Mardi 22 octobre 2019
de la Férie
4e classe
Temps après la Pentecôte

Sainte Marie Salomé

qui prit soin de la sépulture du Christ,

apôtre de la Provence,

mère des Apôtres S. Jacques et S. Jean


Bse Alix Le Clerc


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Dieu tout-puissant et miséricordieux, éloignez de nous, dans Votre bonté, tout ce qui s’oppose à note salut, afin que, libres d’esprit et de corps, nous accomplissions ce qui est de Votre service avec des cœurs dégagés de toute entrave. Par le même Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Mellon, né en Grande-Bretagne, se convertit du paganisme à la Foi chrétienne, dans un voyage qu’il fit à Rome ; il fut baptisé par le pape saint Étienne, qui l’envoya prêcher l’Évangile dans les Gaules l’an 257.


Trois ans plus tard, il fut élevé au siège épiscopal de Rouen, qu’il occupa pendant cinquante ans.


On lui attribue la fondation de la cathédrale et de plusieurs autres églises. Ses travaux et ses miracles gagnèrent à Jésus-Christ un grand nombre d’âmes ; sa sainteté était extraordinaire.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Appliquez-vous à éviter, dans vos prières, les distractions volontaires.

Méditation du jour
Les deux débiteurs  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|